Jean-Luc Mélenchon veut une marche pour une "révolution fiscale"

le
20
JEAN-LUC MÉLENCHON APPELLE À UNE GRANDE MARCHE POUR LA "RÉVOLUTION FISCALE"
JEAN-LUC MÉLENCHON APPELLE À UNE GRANDE MARCHE POUR LA "RÉVOLUTION FISCALE"

PARIS (Reuters) - Jean-Luc Mélenchon a appelé vendredi à une grande marche pour la "révolution fiscale" début décembre pour protester contre l'augmentation de la TVA, qui passera de 19,6% à 20% le 1er janvier.

Pour le co-président du Parti de gauche, la crise qui secoue la France "n'est pas un problème breton".

"Il faut le régler à l'échelle du pays. Donc je pense qu'il faut prendre l'initiative d'une marche pour la révolution fiscale", a dit l'ancien candidat du Front de gauche à la présidentielle sur RTL. "Il faut que nous disions : ça ne peut pas durer comme ça".

Patrick Vignal, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 le vendredi 8 nov 2013 à 12:30

    M506 : en accord avec votre analyse. Mais l'augmentation des impôts n'est pas l'alpha et l'Oméga du rétablissement de la confiance. La confiance, c'est autre chose ... cela ne se décrète pas !! Et la gouvernance au sommet de l'état ne va pas dans en ce sens. On le ressent notamment dans ce discours concernant le centenaire, plein de sous entendus politiques très orientés ...

  • M7403983 le vendredi 8 nov 2013 à 11:49

    La tva est à mon sens l'impôt le plus juste qui soit : tu paie en fonction de ta consommation, et en plus quelle simplicité !! Que des économies de fonctionnaires inutiles et, en outre les produits importés taxés !! Mais pépère avec sa charrette remplie "d'objets diversifiés" de couleur rose, vert, rouge ... ne voit plus la réalité qu'avec un kaléidoscope !!

  • M5062559 le vendredi 8 nov 2013 à 11:49

    Les négociation nationale avec les syndicats qui ne représentent qu'une faible parties des salariés et encore surtout des fonctionnaires privilégiés ne pourront donner lieu à des décisions qui engagent tout le monde. Elles ne doivent être que consultatives et encore ! On doit limiter l'argent donner au CE qui ne servent bien souvent qu'à rémunérer des syndicalistes sans productivité.

  • M5062559 le vendredi 8 nov 2013 à 11:45

    Il faut exiger la réduction drastiques du nombre d'élus payés par la république et tout les avantages de ceux qui travaillent pour eux (salariés du sénat, de l'assemblée, des ministères). il faut réduire leur pouvoir de nuisances en limitant leurs responsabilités en termes d'endettement de marchés publics,..Il faut licencier un grand nombre de fonctionnaires et passer le temps de travail à 39 H dans les administrations, ...

  • M5062559 le vendredi 8 nov 2013 à 11:40

    En fait il faut des impôts. Dans la situation de la France actuellement, il faut les augmenter. Par contre les gens ne peuvent l'accepter qu'en contreparties de réformes de la vie politique, syndicale, de l'état et des collectivités locales dans un premier temps. dans un second temps des réformes sur le droit du travail, des charges sociales et des impôts.

  • chomar le vendredi 8 nov 2013 à 11:34

    tva est peut -etre impot injusye "quoi'que" mais cest facile a recolter pratiquement indolore Il aurait fallu la passer à 22%

  • M7403983 le vendredi 8 nov 2013 à 11:34

    Sa révolution fiscale doit avoir la forme d'un gros suppositoire à prendre chaque soir avant d'aller faire dodo !!

  • M5859377 le vendredi 8 nov 2013 à 11:31

    exact jean-luc: rétablir la progressivité de l'impot: aujourd'hui l'impot est dégressif avec les niches fiscales: Hollande avec sa tranche à 45% et la taxe transitoire à 75% va ds le bon sens mais pas assez vite: il faut alourder la fiscalité des rentiers , des héritiers et baisser les impots des classes populaires et moyennes: l'économie aurait un coup de fouet salmutaire

  • M4426670 le vendredi 8 nov 2013 à 11:26

    Et la "révolution fiscale" concernera aussi les "parlementaires" européens ?

  • M7361806 le vendredi 8 nov 2013 à 11:18

    SUPER, la droite va manifester avec toi !

Partenaires Taux