Jean-Luc Mélenchon refuse le leadership européen de Pierre Laurent

le
1
Le Parti de gauche a décidé de suspendre sa participation au parti de la gauche européenne, suite à la reconduction du patron du PCF à sa tête.

Le Front de gauche existe-t-il encore? Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent ont eu beau s'afficher dans le même cortège, début décembre, lors de la manifestation contre la politique fiscale du gouvernement, les signes d'un divorce entre le Parti de gauche et le PCF se multiplient. Le dernier épisode en date s'est déroulé à Madrid, ce dimanche: le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon a décidé de claquer la porte du Parti de la gauche européenne (PGE), le rassemblement d'une vingtaine de formations politiques de gauche radicale, réuni en congrès dans la capitale espagnole pour préparer les élections européennes de mai prochain.

Motif de ce départ? La reconduction de Pierre Laurent à la tête de la fédération de partis. Or, Jean-Luc Mélenchon et les siens n'ont toujours pas digéré le choix du patron du PCF d'une a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • imozen le lundi 16 déc 2013 à 10:21

    Melanchon, combien de troupes ? Il ne compte guère dans le paysage politique. sous son masque de gauche "dure", son vri but de socialo-franc-maçon était bien de laminer encore plus le PCF...