Jean-Luc Mélenchon dénonce une opération policienne de Marine Le Pen

le
1
En marge d'un hommage rendu à Robespierre, le co-président du Front de Gauche a donné sa vision de la laïcité. Et cité dans une même phrase Benito Mussolini, Joseph Goebbels et Jean-François Copé.

«Marine Le Pen revient à ses fondamentaux antisémites!» En marge d'un hommage rendu à Robespierre devant le Panthéon, à l'occasion du 220e anniversaire de la Convention, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé les propos de la présidente du Front national qui a associé, vendredi, le voile et la kippa, s'opposant à leur port dans la rue. Le porte-parole du Front de gauche a considéré que «porter la kippa est un commandement de la Bible, qui ne gêne personne». Et il a insisté sur la seule interdiction qui vaille pour lui, celle du voile intégrale ou burqa. «Nous nous y opposons, a-t-il indiqué, non pas pour des raisons religieuses mais en défense du droit des femmes et du droit de chacun à dévisager autrui..» L'ex-candidat à la présidentielle a aussi vu dans cette affaire «une opération politicienne de Mme Le Pen pour banaliser les fondamentaux de l'extrême-droite en les amenant sur le devant de la scène...»

Lors de son hommage à Robespierre, précédé d'un au

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le vendredi 21 sept 2012 à 20:34

    Non, elle n'est que logique avec la laïcité, elle a même oublié le turban des sikhs.