Jean-Luc Mélenchon a passé la quatrième vitesse à Metz

le
3
VIDÉO - Mercredi soir, le candidat du Front de gauche a amplifié son «opération de nettoyage» contre le Front national et contre Marine Le Pen.

De notre envoyée spéciale à Metz.

Là même où, le 11 décembre, la candidate du FN avait lancé son intention de représenter «les invisibles», vocable employé jusque là par le candidat du Front de gauche pour désigner la classe ouvrière. «Son père a passé son temps à dénoncer la bande des quatre et elle, elle en fait partie! Elle veut être parmi ceux qui sentent bon...», a raillé Mélenchon. Démontant le programme du FN point par point pour montrer que rien de ce qu'elle propose, salaire, logement, retraite, n'est en faveur «des ouvriers, des employés», il leur a lancé, sous des applaudissement nourris: «Quand on vous rend visible c'est pour vous insulter, dire que la classse ouvrière serait vouée à madame Le Pen!» «Notre honneur, a ajouté l'eurodéputé sous les applaudissements, c'est d'arracher tout ceux qui seraient tentés par le parti de la haine qui vous invite à vous diviser les uns et les autres d'après votre religion ou votre couleur de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 19 jan 2012 à 08:52

    Mélenchon ?!... il roule pour QUI ???...

  • cavalair le jeudi 19 jan 2012 à 03:18

    Monsieur 5% n'est qu'un fachiste de gauche

  • chatnour le jeudi 19 jan 2012 à 01:23

    Attention, Mélenchon,vous perdez votre self-control et la dignité de la fonction à laquelle vous osez prétendre ! Pas possible d'envisager de vous regarder comme un candidat sérieux ... ni même d'ailleurs comme un démocrate. On en a eu la preuve avec vos nervis à Montbéliard mais aussi à Saint-Denis la semaine dernière. Plutôt Marine que le front de gauche !