Jean-Luc Mélenchon, à Lille, se sent pousser des ailes

le
18
À LILLE, JEAN-LUC MÉLENCHON SE SENT POUSSER DES AILES
À LILLE, JEAN-LUC MÉLENCHON SE SENT POUSSER DES AILES

LILLE, Nord (Reuters) - Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, a affirmé mardi soir à Lille sa volonté d'être le premier candidat de gauche au soir du premier tour.

"Nous ne sommes pas la voiture balai du PS mais la locomotive de toute la gauche", a lancé Jean-Luc Mélenchon, porté par des sondages favorables qui le placent en course pour la troisième place.

Le leader du Front de gauche a martelé que son objectif était de créer une dynamique pour être en tête de la gauche au premier tour: "La rivière est sortie de son lit, elle n'y retournera pas de sitôt".

Monté à la tribune aux cris de "président!", il a affirmé devant 23.000 personnes, d'après les organisateurs, que le Front de gauche était "en train de devenir le front du peuple" et a scandé son intention: "être en tête de la gauche au premier tour".

"We are very dangerous", s'est-il amusé. "Le Front de gauche est une force autonome, indépendante qui ne compte que sur lui même", a-t-il lancé à l'adresse du PS.

En réponse à Jérôme Cahuzac, l'un des responsables de l'équipe de François Hollande qui avait évoqué un accord entre le PS et le Front de gauche pour les législatives, Jean-Luc Mélenchon a raillé "ce gros menteur de Cahuzac".

"Leur imaginaire politique ne va pas au-dessus des magouilles", a-t-il ajouté.

Toujours en direction du PS, l'ancien socialiste a dénoncé un éventuel "vote utile" en faveur de François Hollande: "pour l'honneur du pays et de la gauche, le vote utile c'est d'être devant Marine Le Pen, la bête doit rester dans sa boîte".

Pierre Savary, édité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 11246605 le mercredi 28 mar 2012 à 11:51

    oui car être député c'est avoir une rente à vie, et même après la mort, car la veuve continue à toucher ! Bizarre, Mélenchon n'en parle jamais ! Ni les autres d'ailleurs...

  • rdalbin le mercredi 28 mar 2012 à 10:23

    comment vont-ils compter les voix, communiste quel % ;front de gauche quel% ;assimilés quel % , celà est important pour revendiqué des siéges de députés ,en discution avec le ps belle foire d'empoigne; en perpectives..

  • 11246605 le mercredi 28 mar 2012 à 10:08

    Pour finir, en 1958, dans une famine noire parce que Mao a décidé 'le Grand Bond en avant", vaste mobilisation pour la "modernisation économique"...Alors oui, les rivières qui sortent de leur trou peuvent faire énormément de dégâts !

  • 11246605 le mercredi 28 mar 2012 à 10:02

    Quant à la LIBERTE : en 1957, Mao lance "la campagne des 100 fleurs" où il invite la population à un débat critique. Puis "la campagne antidroite" parce que les critiques (des intellectuels) étaient trop violentes...Cela me rappelle ce qui se passe en Russie actuellement !

  • 11246605 le mercredi 28 mar 2012 à 09:54

    quand on voit l'avancée sociale des chinois depuis la prise du pouvoir du Parti Communiste en 1949, 70h de travail/semaine si ce n'est plus, quand les ouvriers dorment à l'usine, et toujours autant de pauvreté !

  • M4630217 le mercredi 28 mar 2012 à 09:41

    Les médias lui font beaucoup d'honneur mais c'est un bon client. Il vend bien sa soupe populaire et le bon peuple en redemande. Cela me rappelle quelqu'un en allemagne dans les années 30, d'autant plus que la crise ne fait que commencer...

  • chatnour le mercredi 28 mar 2012 à 09:32

    PRES DE 100 MILLIONS DE MORTS au XXeme siècle soit 2 fois plus de morts que la 2ème Guerre, c'est le bilan du communisme qui n'a jamais régné par les urnes mais seulement par la dictature, la terreur, les camps de concentration et la mort ! voter joseph ou a.dolf mélenchions, ce fou mégalomane, c'est prendre des risques pour votre vie même et abandonner tout espoir de démocratie et de liberté pour des années ?

  • bordo le mercredi 28 mar 2012 à 07:57

    Il est chouette Melenchon. Une sorte de Le Pen de gauche, quoi, avec Grand Soir et tout le truc. Le NPA et LO ont l'air fin, tiens ! avec leurs ectoplasmes de candidats. Ce qui est drôle, c'est que le pauvre Hollande, avec tout ça, est bien embêté. Mais voilà : un sondage n'est pas un vote, et l'on peut se faire plaisir en foutant la trouille au PS et puis mettre gentiment son bulletin dans l'urne. Le président Jospin en sait quelque chose, après tout il aurait pu ne pas passer le premier tour.

  • baljo le mercredi 28 mar 2012 à 01:14

    M6364724 un peu comme en Algérie dans les années 50, non?

  • baljo le mercredi 28 mar 2012 à 01:12

    comment avec des soutiens comme Bernadette Chirac, Rachida Dati, Christine Boutin, Bernard Tapie, Borloo (en lui déchirant la chemise)ect...peut-on espérer gagner une élection. C'est se tirer un balle dans le pied. XD