Jean-Luc Godard revient à Cannes dans une sélection d'habitués

le
0
DIX-HUIT FILMS EN LICE POUR LA 67E ÉDITION DU FESTIVAL DE CANNES
DIX-HUIT FILMS EN LICE POUR LA 67E ÉDITION DU FESTIVAL DE CANNES

PARIS (Reuters) - Treize ans après, le réalisateur franco-suisse Jean-Luc Godard fait son retour en compétition au 67e Festival de Cannes, où la sélection officielle comptera trois Français et nombre de familiers du palmarès, dont Ken Loach et les frères Dardenne.

Jean-Luc Godard, 83 ans, figure de la "Nouvelle Vague", n'avait plus présenté de film en compétition depuis "Eloge de l'amour" en 2001, mais avait notamment montré son court-métrage "3-Désastres" à la Semaine de la critique l'an passé.

Il revient avec un autre film en trois dimensions mais en format long cette fois, "Adieu au Langage", qu'il a passé deux années à tourner.

Le festival, qui aura lieu du 14 au 25 mai sous la présidence de Gilles Jacob avant son passage de témoin avec l'ancien patron de Canal+ Pierre Lescure, renoue aussi avec des réalisateurs français prisés sur la Croisette.

Bertrand Bonello, déjà présent par le passé avec "Tiresia" et "L'Apollonide", y présentera "Saint Laurent", son "biopic" du grand couturier dont la production, concomittante du "YSL" sorti en salles l'année dernière, a connu des difficultés.

Michel Hazanavicius, consacré avec "The Artist" qui avait valu à Jean Dujardin le prix d'interprétation masculine à Cannes et l'Oscar du meilleur film, revient avec "The Search", film sur fond de guerre en Tchétchénie.

Enfin, Olivier Assayas soumettra au jury, dont il faisait partie il y a trois ans, son dernier film, "Sils Maria", avec Juliette Binoche et Kristen Stewart.

Parmi les recordmen des honneurs, les réalisateurs belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, Palme d'or en 1999 avec "Rosetta" et en 2005 avec "L'Enfant", Grand Prix en 2011 pour "Le Gamin au vélo", présenteront "Deux jours, une nuit", drame social avec en vedette Marion Cotillard.

Le Britannique Ken Loach, récompensé par la Palme d'or en 2006 pour "Le vent se lève" et trois fois lauréat du Prix du Jury, signe "Jimmy's Hall".

Egalement primé plusieurs fois, dont une Palme en 1996 pour "Secrets et mensonges", son compatriote Mike Leigh sera en compétition avec "Mr. Turner", tandis que le Turc Nuri Bilge Ceylan - deux fois lauréat du Grand Prix - concourra avec "Kis Uykusu" ("Sommeil d'hiver").

Le canadien Atom Egoyan, la Japonaise Naomi Kawase ou le Mauritanien Abderrahmane Sissako font partie des autres réalisateurs en lice à avoir déjà reçu des récompenses et complètent, avec entre autres les Canadiens Xavier Dolan et David Cronenberg, la sélection de 18 films au total.

Le festival s'ouvrira avec "Grace de Monaco", biographie d'Olivier Dahan que la famille princière monégasque a décidé de boycotter, avec Nicole Kidman dans le rôle-titre.

La composition du jury, qui sera présidé par la réalisatrice australienne Jane Campion, sera annoncée la semaine prochaine.

(Gregory Blachier, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant