Jean-Luc Delarue est mort d'un cancer

le
4
JEAN-LUC DELARUE EST MORT
JEAN-LUC DELARUE EST MORT

PARIS (Reuters) - L'animateur de télévision Jean-Luc Delarue est mort dans la nuit de jeudi à vendredi des suites d'un cancer de l'estomac à l'âge de 48 ans, rapporte vendredi France Télévisions.

Jean-Luc Delarue avait annoncé en décembre souffrir d'un cancer de l'estomac et du péritoine pour lequel il avait entamé une chimiothérapie. Il est décédé à l'hôpital américain de Neuilly.

Après des débuts remarqués à Canal+, il rejoint France 2 où il lance en 1994 le magazine "Ça se discute", qui traite des sujets de société et connaîtra le succès pendant 15 ans.

En septembre 2010, l'animateur avait été interpellé dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiants. Il avait ensuite témoigné publiquement de son problème d'addiction à la cocaïne.

A la rentrée 2011, il était revenu sur France 2 avec une nouvelle émission, Réunion de Famille, avant de décider d'arrêter fin 2011 pour raisons de santé.

France Télévisions dit dans un communiqué avoir appris avec une "profonde tristesse" le décès de l'animateur et producteur et rend hommage au "grand professionnel" qu'il fut.

"Cette personnalité aimée des Français a contribué au renouvellement de l'offre de magazines de la télévision publique qui lui doit de nombreuses émissions à succès comme 'Ça se discute', 'C'est mon choix' ou encore 'Toute une histoire'", dit le groupe de télévision public.

Dans un bref communiqué, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti exprime pareillement sa tristesse à propos de la mort d'"un animateur de talent, reconnu par le grand public, qui aura marqué la télévision des années 90 et 2000."

"Jean-Luc Delarue a affronté ses faiblesses et la maladie avec courage", a-t-elle ajouté.

Le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, Michel Boyon, a salué un "grand artiste de l'audiovisuel, dont les émissions "exprimaient une sensibilité, une volonté de comprendre les personnes, de s'adresser de manière simple mais forte au public."

"Les pages qu'il a écrites dans le grand livre de l'audiovisuel resteront des références pour les professionnels", écrit-il dans un communiqué.

Jean-Baptiste Vey et Yann Le Guernigou, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • scrouik le vendredi 24 aout 2012 à 14:49

    Pas celui de la niaiserie qui se maintient

  • gepadtun le vendredi 24 aout 2012 à 14:31

    Le cours de la cocaïne est en forte baisse

  • M1531771 le vendredi 24 aout 2012 à 13:42

    Ca c'est sur !

  • edg13 le vendredi 24 aout 2012 à 13:18

    Une vie gachée