Jean-Louis Triaud allume ses joueurs

le
0
Jean-Louis Triaud allume ses joueurs
Jean-Louis Triaud allume ses joueurs

« Je suis déçu, pas tant sur le résultat car on peut toujours perdre un match de football, mais sur la forme ». Jean-Louis Triaud n'a pas suivi la même ligne éditoriale que son entraîneur Francis Gillot, qui lui a affirmé que les Girondins ne méritaient pas de perdre face à l'Eintracht Franfort (0-1), jeudi soir « Quand on sait que ce match peut être décisif pour la suite de la compétition, on n'accepte pas de subir comme on l'a fait au début du match, a clamé le président bordelais. En face, il y a des garçons qui montrent de l'enthousiasme, de l'envie, du tonus. Nous, on joue à deux à l'heure. On est incapable d'imposer du rythme, un défi physique ou de mettre du dynamisme dans le jeu. On a été mangé. C'est à l'image de leur public et du nôtre (ndlr : 13 000 supporters de Francfort étaient présents pour un total de 19 000 à Chaban-Delmas). »

« Certains vont rester sur le banc »

« C'est vrai sur ce match mais aussi quand on a été à Chypre, contre des équipes qui ne font pas trembler le monde footballistique. L'Eintracht est parmi les derniers du championnat allemand, on devrait pouvoir montrer autre chose, a renchéri le patron des Girondins. Jai vu des garçons en face plein d'envie, de jeu, d'enthousiasme et nous derrière, plon-plon. Eux, il y avait de l'envie, du tonus, nous c'est une équipe de retraités. » Eliminé de la course aux 16emes de finale de la Ligue Europa, Bordeaux va désormais se concentrer sur la L1. Une nouvelle qui n'enchante pas son président : « Si on continue comme ça on va s'ennuyer ferme jusqu'à la fin de la saison. Il va falloir qu'ils montrent autre chose, sinon on va prendre des mesures. Certains vont rester sur le banc. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant