Jean-Louis Laurens va porter les couleurs de la gestion française à l'international

le
0

(NEWSManagers.com) - Une initiative forte. Une initiative qui marque bien la volonté des acteurs de la place de Paris à mieux faire valoir les atouts de la gestion française à l'international et à ne plus laisser le champ libre aux places de Londres et de Luxembourg. Afin de faire de Paris la place de référence de la gestion d'actifs dans l'Union européenne, il fallait donner une meilleure visibilité des fonds français à l'international (lire par ailleurs) mais il fallait aussi mettre en oeuvre une communication plus offensive. D'où la décision de nommer un ambassadeur de la gestion française en la personne de Jean-Louis Laurens, qui a plus de vint ans d'expérience dans la gestion d'actifs et une très grande connaissance de l'international.

Une connaissance qu'il a notamment affûtée chez Rothschild & Cie Gestion où il était associé-gérant et président du comité de gérance. De 2005 à 2009, il a présidé les filiales de Robeco en France avant de prendre la responsabilité mondiale de la gestion d'actifs du groupe. De 1999 à 2005, il a occupé chez Axa les responsabilités de directeur général général délégué d' Axa Investment Managers et de PDG d' Axa IM France, Benelux, Italie et Espagne. De 1995 à 1999, il a été président du directoire de Dresdner Kleinwort Benson. Jean-Louis Laurens avait débuté son parcours professionnel chez HSBC avant de rejoindre en 1993 Morgan Stanley en qualité de directeur général adjoint à Paris, directeur exécutif international et coresponsable des activités de " corporate finance" pour la France.

Ce parcours où l'international figure en très bonne place, Jean-Louis Laurens va désormais le mettre à profit pour pousser la gestion française auprès des grands investisseurs internationaux et des instances professionnelles.

Jean-Louis Laurens a souligné le 27 octobre à l'occasion d'un point de presse qu'il était d'autant plus motivé que la France dispose d'un marché de la gestion d'actifs profond avec des acteurs de référence, ainsi que d'un écosystème qui s'est déjà bien développé et qui dispose d'un très riche vivier de talents, capital pour l'innovation. En outre, Jean-Louis Laurens a relevé l'évolution très positive des relations entre le régulateur et les acteurs de la place qui facilite bien évidemment l'offensive à l'international.

Le nouvel ambassadeur de la gestion d'actifs est d'ores et déjà opérationnel. Il va notamment poursuivre l'an prochain les réunions-pays lancées par l' AFG au printemps 2016. Last but not least, il disposera de ressources dédiées, en l'occurrence deux emplois temps plein, pour mener sa croisade à l'international...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant