Jean-Louis Borloo renonce à ses mandats pour raisons de santé

le
17
JEAN-LOUIS BORLOO RENONCE À TOUS SES MANDATS POLITIQUES
JEAN-LOUIS BORLOO RENONCE À TOUS SES MANDATS POLITIQUES

PARIS (Reuters) - Le président de l'UDI, Jean-Louis Borloo, a annoncé dimanche mettre fin à ses "fonctions et mandats" politiques, estimant ne pas avoir l'énergie nécessaire pour assumer ses responsabilités à la tête de la formation centriste alors qu'il se remet d'une pneumonie aiguë.

L'ancien ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy a fait part de sa décision dans un courrier adressé aux membres du comité exécutif de l'UDI, dont il abandonne la présidence ainsi que celle du Parti radical.

Jean-Louis Borloo, qui aura 63 ans lundi, avait été hospitalisé fin janvier en urgence pour une pneumonie aiguë et son entourage avait évoqué par la suite une convalescence de plusieurs semaines. Il n'est pas réapparu depuis en public.

"Je n'ai pas, en l'état, toute l'énergie nécessaire pour remplir complètement mes responsabilités", déclare-t-il dans son courrier.

"J'ai donc décidé de mettre un terme à mes fonctions et mandats", ajoute-t-il, après avoir souligné que son absence prolongée risquait de "stériliser les décisions et les choix (de l'UDI) à un moment où au contraire il faut amplifier notre action".

Dans un communiqué commun, les dirigeants du parti ont déclaré que "l'annonce de son retrait de la vie politique le temps de sa convalescence est une épreuve pour l'UDI".

Le député de Seine-et-Marne Yves Jégo, délégué général de l'UDI dont il assure la coordination depuis l'hospitalisation de son président, a assuré que son état de santé ne s'était pas dégradé mais que sa convalescence se prolongeait.

Il a salué sur BFMTV une décision "extrêmement noble" de la part de Jean-Louis Borloo, qui a voulu "faire en sorte qu'au-delà de sa personne, au-delà de la convalescence nécessaire pour lui, il puisse y avoir un fonctionnement du parti qui ne s'arrête pas au milieu du chemin".

Député du Nord, ancien maire de Valenciennes, il présidait le Parti radical et l'UDI (Union des démocrates et indépendants), une formation créée en 2012 avec l'objectif de réunir toutes les sensibilités centristes.

En novembre dernier, il s'était spectaculairement réconcilié avec le dirigeant du MoDem François Bayrou, le "troisième homme" de la présidentielle de 2007, qui avait voté pour François Hollande en 2012. Les deux hommes avaient forgé l'Alternative, une alliance qui nourrit de grandes ambitions pour les élections européennes à venir.

S'agissant de sa succession à la présidence de l'UDI, un comité exécutif se réunira mardi pour désigner "une organisation de transition" chargée de mener la campagne pour les européennes puis de préparer le congrès qui désignera le successeur de Jean-Louis Borloo.

(Yann Le Guernigou, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 le lundi 7 avr 2014 à 14:25

    fournirait

  • M7163258 le lundi 7 avr 2014 à 14:24

    mucius j'espère que vous êtes au moins alcoolisé lorsque vous faites des commentaires de ce niveau, cela vous fournirais éventuellement une excuse.

  • M7163258 le lundi 7 avr 2014 à 14:21

    mlaure13 c'est tout ce que cela vous évoque Jean louis Borloo malade? c'est qu'il n'a pas fait le suivi de chantier et la réception des travaux...

  • mlaure13 le lundi 7 avr 2014 à 10:37

    Il ne suffit pas d'avoir de bonnes idées...encore faut-il, quand on est responsable, en surveiller les bonnes applications!...à part ça, une idée de perdue, dix de retrouvées...:-)

  • M7163258 le lundi 7 avr 2014 à 10:18

    Fortunos une maison à 100 000 €! J'ai connu des maisons phénix plus chère et pas de meilleures qualité. Cela reste des maison à 100 000 €, soit pas grand chose et si leurs mises en oeuvre ont été bâclées je ne vois pas en quoi le ministre serait responsable l'idée était belle!!!

  • picokrab le lundi 7 avr 2014 à 10:00

    mon post aurait il été censuré ?

  • M7163258 le lundi 7 avr 2014 à 09:37

    bien peu de compassion sur ce forum !!! mais les rumeurs non fondées vont bon train, c'est pas très beau d'enfoncer une personne affaiblie...

  • M1531771 le lundi 7 avr 2014 à 08:26

    Décision courageuse et responsable, en totale opposition à mittrand qui en son temps s'était accroché au pouvoir comme un morpions !

  • quoa le lundi 7 avr 2014 à 04:35

    c'est bayrou qui se voit arrivé...mais c'est un vire vire de premiere !! alors c'est pas gagné.

  • fortunos le dimanche 6 avr 2014 à 23:15

    Souhaitons a Borloo un prompt retablissemnt comme a tous ceux souffrant de ces saletes de maladie.mais de la ,a dire qu il a ete un super ministre,les malheureux acquereurs des maisons Borloo a 100 milles euros ne le pensent pas,car ils doivent rembourser leur baraque inhabitable.Mais pour le Sieur Raffarin c est un petit detail!!!