Jean-Louis Borloo pose ses conditions sur la motion de censure

le
2
JEAN-LOUIS BORLOO POSE SES CONDITIONS SUR LA MOTION DE CENSURE
JEAN-LOUIS BORLOO POSE SES CONDITIONS SUR LA MOTION DE CENSURE

PARIS (Reuters) - Jean-Louis Borloo ne votera pas la motion de censure de l'UMP si François Hollande s'engage à ne plus augmenter les prélèvements obligatoires jusqu'en 2017 et corrige trois erreurs graves commises, selon lui, par le gouvernement.

Dans l'édition de mardi du Figaro, le président de l'UDI pose ses conditions pour se déterminer sur la motion de censure qui sera débattue mercredi à l'Assemblée nationale.

Si le chef de l'Etat et le Premier ministre Jean-Marc Ayrault lui opposent une fin de non-recevoir, les centristes de l'UDI "voteront la censure sans hésiter", prévient-il.

Les erreurs "graves et évidentes" commises par ce gouvernement "concernent les heures supplémentaires, le bâtiment et les services à la personne", explique Jean-Louis Borloo.

"Et je demande à François Hollande et Jean-Marc Ayrault de prendre un engagement sur l'honneur: ne plus augmenter les prélèvements obligatoires jusqu'en 2017 afin de redonner confiance aux Français", ajoute-t-il.

Jean-Louis Borloo précise vouloir "des engagements immédiats et précis", en particulier sur la pause fiscale qu'il réclame.

"Le pays est à l'arrêt, les Français ne savent pas où l'on va. Le taux de prélèvements obligatoires s'élèvera à 46,3% en 2013, et 46,7% fin 2014. Il ne faut pas aller au-delà", dit-il.

Cet engagement lui semble "indispensable pour que les projets individuels et collectifs redémarrent", l'équilibre budgétaire devant provenir à ses yeux de la réduction des dépenses publiques.

L'UMP entend tirer profit du climat de défiance actuel envers le pouvoir socialiste pour redonner de la voix en opposant mercredi une motion de censure à un gouvernement "aux abois".

Gérard Bon, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le lundi 18 mar 2013 à 22:41

    Oui, gotesque, c'est bien le mot juste ! Comme si son avis ou sa voix avaient une quelconque importance ...

  • 2445joye le lundi 18 mar 2013 à 22:17

    Ce type est grotesque. Il y a des tas de façons d'augmenter les prélèvements obligatoires sans que ça en ait l'apparence.