Jean-Louis Borloo : «Mes quatre propositions pour sortir de la crise» 

le
0
INTERVIEW - Le président du Parti radical réclame une «convocation urgente» du G20 et un débat «le plus tôt possible» au Parlement français.

LE FIGARO. - Comment est-on arrivé à cette nouvelle situation de crise ?

Jean-Louis BORLOO. - Nous avions une opportunité en 2008. Au plus fort de la crise, l'ensemble du système bancaire et financier a appelé les États au secours. Les pays n'ont pas compté, à juste titre, pour sauver ces institutions, quitte à creuser encore leurs déficits chroniques. Mais aucune règle antispéculative n'a ensuite été édictée et, la crise passée, les vieilles habitudes ont repris de plus belle. Nous devons apprendre de 2008 pour agir aujourd'hui. L'Europe, les États-Unis, après la crise du Congrès, et le Japon, dont la dette dépasse les 200 % du PIB, sont maintenant en situation de comprendre l'urgence qu'il y a à imposer des règles interdisant la spéculation à nu ou les effets de leviers indécents.

L'accord européen du 21 juillet n'est-il pas suffisant ?

Les difficultés, aux États-Unis, à trouver un point d'entente, et le temps de latence, en Europe, pour la rati

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant