Jean-Louis Borloo : "La COP21 risque d'être une simple conversation mondaine"

le
3

Dans cette deuxième partie de "Politique", Jean-Louis Borloo, président de la fondation "Énergies pour l'Afrique" et ancien ministre, revient sur les dossiers brûlants de l’immigration et du changement climatique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le vendredi 19 juin 2015 à 14:28

    De toute manière, les objectifs de Kyoto ont été respectés ? Jamais de la vie !! Soit toute la planète se soucie d'environnement, soit personne, parce que là on se rajoute des normes qui nous coutent et le travail part ailleurs, super système.

  • bearnhar le vendredi 19 juin 2015 à 14:26

    C'est pas lui qui a encouragé la vente de diesels via des primes à la casse ?

  • bearnhar le vendredi 19 juin 2015 à 14:25

    Que ce monsieur aille en parler aux acquereurs de maisons Borloo qui sont toutes en ruines, risque de pas etre bien accueilli, c'est pas très durable ni eco machin bidule de constrire des maisons jetables