Jean-Kévin Augustin, le trublion du goût

le
0
Jean-Kévin Augustin, le trublion du goût
Jean-Kévin Augustin, le trublion du goût

A 18 ans, Jean-Kévin Augustin est présenté comme la nouvelle merveille de la formation parisienne. Trois prénoms pour un seul CV, le plus jeune buteur de l'équipe cette saison aimerait prendre la voie d'Adrien Rabiot plutôt que celle de Jean-Christophe Bahebeck dont il était pourtant fan.

C'était la coqueluche de la tournée estivale du PSG. Au cœur d'un road trip américain, Jean-Kévin Augustin profitait du retour tardif des internationaux du PSG pour emmagasiner du temps de jeu et des buts. En cinq matches amicaux, le garçon trouve les ficelles à cinq reprises dont un doublé contre la Fiorentina. "JK", comme il est surnommé au PSG, devient l'attraction de l'été. Mais au club, on a l'habitude des jeunes du cru qui flambent durant la pré-saison. Avant lui, Hervin Ongenda et Jean-Christophe Bahebeck avaient traversé l'été sous les sunlights des tropiques, là où l'amour se raconte en musique. Depuis, le disque ne passe plus en soirée. Démodé. Ironique quand on sait que plus jeune, JKA était fan de Bahebeck. En même temps, en jeune, le champion du monde U20 2013 était une machine à buts. C'est quand il a fallu confirmer que la marche était trop haute. Pour Augustin, on n'est pas encore à la marche malgré douze matches disputés cette saison (3 titularisations) et un but, contre Troyes à 18 ans. Au cœur du mois de janvier, JKA aurait pu aller gratter du temps jeu ailleurs.

Une seule semaine de vacances cet été pour bosser


Ailleurs, c'était notamment Caen et surtout Angers. Les deux clubs s'étaient mis d'accord mais le départ tardif d'Ezequiel Lavezzi pour la Chine a fait capoter le deal. Moralité, le jeune garçon se retrouve dans la rotation offensive du PSG. Contre Lille, avant le match aller de Chelsea, il était même dans le XI de départ au Parc des Princes. Contre Montpellier, cet après-midi, il pourrait de nouveau être starter à quelques encablures du match retour contre les Blues. Un choix par défaut, un peu, oui. Mais un pari sur l'avenir, surtout. On a longtemps fustigé l'académie du PSG pour ne pas prendre le temps de choyer les jeunes les plus prometteurs. Aujourd'hui, JKA est un joueur à fort potentiel comme on dit. Après une première apparition dans le groupe professionnel l'an dernier, le natif de Plaisir, dans les Yvelines, est invité à faire la préparation estivale avec la troupe de Laurent Blanc. Au club, on essaie de cajoler au mieux les produits maisons. Que ce soit les champions d'Europe U17 - Edouard, Ikone ou encore Georgen qui était du déplacement dans le Forez, mercredi - ou les cracks de la génération 97 dont Augustin est le meilleur avatar avec Nkunku. Dans la boucle professionnelle depuis un an, Augustin a…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant