Jean-François Virolle : les Bourses américaines sont encore à privilégier 

le
0
(lerevenu.com) -

Les économistes sont aujourd'hui très divisés dans leur approche sur l'avenir de l'économie américaine : ceux qui croient à un plafonnement du redressement économique et à un éventuel retour en récession d'une part et ceux qui tablent sur un redressement durable de l'économie d'autre part. Il nous semble que la deuxième hypothèse soit la plus plausible.

La situation est rendue complexe par le fait que les Etats-Unis viennent de connaître une longue et sévère période de conditions météorologiques difficiles. Ainsi des statistiques comme l'lSM manufacturier ou l'indice de confiance des promoteurs immobiliers (NAHB) du mois de janvier ont fortement baissé, alimentant l'hypothèse d'un retour en récession.

La très nette chute de l'indice ISM manufacturier (51.3 contre 56.5) est due au très fort recul de la composante nouvelles commandes (51.3 contre 64.4) et production (54.8 contre 61.7). Les très mauvaises conditions climatiques sur l'ensemble du pays ont fortement pesé sur la production d'énergie, en particulier non- conventionnelles (gaz de schistes), très sensibles aux conditions météos. En conséquence, la composante stocks d'énergie a baissé de 47 à 44. Les autres composantes ont peu varié.

Mais les marchés ne doivent pas s'inquiéter :

L'approche du niveau de 50 n'est pas précurseur d'une récession, car compte tenu du poids de l'industrie dans le Produit intérieur brut et donc du

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant