Jean-François Rocchi démissionne du BRGM

le
0

PARIS (Reuters) - Jean-François Rocchi, l'ex-président du Consortium de réalisation (CDR) mis en examen mercredi dans l'affaire Tapie, a démissionné du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), a-t-on appris dans son entourage.

Il avait été nommé président de cet organisme le 25 novembre 2009 en Conseil des ministres.

Jean-François Rocchi a été mis en examen mercredi pour "escroquerie en bande organisée" et "usage abusif de pouvoirs sociaux".

Stéphane Richard, le PDG d'Orange et Pierre Estoup, l'un des trois juges arbitres, avaient été auparavant mis en examen dans ce même dossier pour "escroquerie en bande organisée".

Le CDR était une structure publique chargée de gérer les actifs douteux du Crédit Lyonnais après la quasi-faillite de la banque.

Le maintien de Stéphane Richard à la tête d'Orange après sa mise en examen se jouera dans les prochains jours, le gouvernement affirmant que la question se pose tandis que les syndicats de l'opérateur sont partagés.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant