Jean-François Copé part favori à Meaux

le
0
Le secrétaire général de l'UMP est bien placé pour être réélu dans la 6e circonscription de Seine-et-Marne.

«Vous l'avez compris, j'ai besoin du soutien de tout le monde dès le premier tour.» En campagne pour sa réélection dans la 6e circonscription de Seine-et-Marne, Jean-François Copé multiplie les réunions débats (quatorze ce week-end) et mobilise les électeurs. Samedi, dans une salle de la commune de Saint-Soupplets, le député maire de Meaux rappelle qu'en 1997, «les dégâts d'une triangulaire (avec le PS et le FN) ont fait passer la gauche», en l'occurrence la socialiste Nicole Bricq, aujourd'hui ministre de l'Écologie, qui l'avait fait battre à l'Assemblée. «Il est beaucoup plus facile, pour le Front national, de dénoncer les problèmes, que pour nous de les résoudre (…) Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, même combat. Ils sont dans l'incantation, le procès, parfois même la haine», poursuit Jean-François Copé, qui mène activement campagne.

Au passage, le secrétaire général de l'UMP raconte que sur son bureau, trônent deux objets: une figurine de Zorro, q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant