Jean-François Copé, la chute d'un ambitieux pressé

le
3

Jean-François Copé, contraint mardi à démissionner de la présidence de l'UMP, voit ses ambitions élyséennes s'envoler après s'être brûlé les ailes à la tête d'un parti dont il n'a jamais réussi à être considéré comme le patron légitime. Durée: 01:11

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Marcoyzf le mardi 27 mai 2014 à 19:36

    A la Sako : casse toi pauve kon!!

  • Marcoyzf le mardi 27 mai 2014 à 19:36

    A la Sarko : casse pauve kon!!!

  • fbordach le mardi 27 mai 2014 à 19:32

    Bon débarras, il ne reste plus qu'à dégager les gonades molles du triumvirat pour mettre un jeune a la tête de l'UMP et enfin avoir un vrai parti d'opposition...