Jean-François Copé : "Je vous aime"

le
0
La dernière réunion publique de Jean-François Copé se tenait ce mercredi 11 juin à Aulnay-sous-Bois.
La dernière réunion publique de Jean-François Copé se tenait ce mercredi 11 juin à Aulnay-sous-Bois.

La dernière réunion publique de Jean-François Copé se tenait ce mercredi 11 juin à Aulnay-sous-Bois. Celui qui, impliqué dans l'affaire Bygmalion, posait le 27 mai dernier sa démission du poste de président de l'UMP pour être remplacé ce mardi par le triumvirat Alain Juppé, François Fillon et Jean-Pierre Raffarin, avec Luc Chatel comme secrétaire général, a parlé avec émotion. "J'ai voulu organiser une rencontre avec vous. Car je voulais vous dire ce que j'ai sur le coeur".

Il a présenté ses regrets "de ne pas avoir suffisamment oeuvré en transparence". D'ailleurs, il déposera "dès la semaine prochaine" des propositions de loi. Il a également tenu à féliciter la "victoire d'une UMP qui se retrouve" et "le magnifique résultat de l'élection municipale du mois de mars dernier". Sur sa famille politique, il a eu des propos de réconciliation : "Il n'y a pas de place pour la rancoeur dans notre famille politique. Seul l'amour de la France doit nous mobiliser".

"Je vous aime"

En ce qui le concerne personnellement, il a tenu à expliquer comment il fallait percevoir, non pas sa "retraite politique", mais le recul qu'il allait prendre : "J'appuie sur pause pas pour me faire oublier, ce serait insoutenable. Mais parce que le silence permet l'écoute." À ceux qui ne comprendraient pas ce retrait, il a dit : "L'honneur d'un chef, c'est de faire passer les intérêts de sa famille, de ses troupes, de son pays avant son intérêt propre."

Surtout,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant