Jean-François Copé : «Je veux rassembler»

le
0
INTERVIEW - Le nouveau secrétaire général de l'UMP ne se sent pas tenu par l'objectif de 500.000 adhérents en 2012.?

LE FIGARO.- Nicolas Sarkozy vous voulait au ministère de l'Intérieur plutôt qu'à l'UMP. Quels sont les termes de votre accord avec lui?

Jean-François COPÉ.- Ce qui fonde notre accord, c'est la confiance. Me proposer ce ministère, c'était un grand honneur, mais je lui ai soumis une offre de services très complète d'engagement pour permettre sa réélection et celle de nos amis députés en 2012.

Le président vous a demandé de travailler avec Brice Hortefeux. Va-t-il s'occuper des élections?

Jean-Claude Gaudin m'a demandé si je voulais qu'il continue à présider la commission des investitures et je lui ai dit oui. Quant à Brice Hortefeux, qui est vice-président du conseil national, notre amitié est de notoriété publique. Nous travaillerons donc, évidemment, main dans la main.

Jean-Louis Borloo a-t-il accepté de rester vice-président du conseil national?

Nous nous parlons quotidiennement, et je ne l'ai jamais entendu dire qu'il voulait quitter l'UMP. Outre le secrétaria

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant