Jean-François Copé en appelle au désordre, dit Jérôme Cahuzac

le
1
JEAN-FRANÇOIS COPÉ ACCUSÉ PAR LE MINISTRE DU BUDGET D'EN APPELER AU DÉSORDRE
JEAN-FRANÇOIS COPÉ ACCUSÉ PAR LE MINISTRE DU BUDGET D'EN APPELER AU DÉSORDRE

PARIS (Reuters) - Le ministre du Budget Jérôme Cahuzac a estimé lundi que Jean-François Copé, qui a menacé d'appeler à manifester contre la politique du gouvernement socialiste s'il était élu à la présidence de l'UMP, en appelait au "désordre".

Le secrétaire général du principal parti de droite a évoqué dimanche une mobilisation comparable à celle du mouvement de l'école libre en 1984, marquée par une manifestation géante contre le projet de loi socialiste visant à intégrer les écoles privées dans le secteur public.

"Jean-François Copé en appelle au désordre, j'estime que cet appel est, de mon point de vue, disqualifiant pour ce personnage", a déclaré lundi Jérôme Cahuzac sur RTL.

"Nous avons là quelqu'un qui est candidat à la présidence de l'UMP et qui au fond a si peu confiance dans son parti, dans ses troupes parlementaires, qu'il en appelle à la rue, c'est-à-dire au désordre", a-t-il ajouté.

"Il démontre que, pour l'instant en tous cas, ce n'est pas un homme d'État."

Les militants UMP éliront leur président le 18 novembre prochain. Ils devront alors choisir entre l'actuel secrétaire général de l'UMP et l'ancien Premier ministre François Fillon.

Chine Labbé, avec Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9393560 le lundi 29 oct 2012 à 09:16

    Une chose que la gauche n'a eu de cesse de faire depuis qu'ils ont perdus le pouvoir... Je suis consterné de ne pas pouvoir trouver un candidat pour me représenter en France.