Jean-François Copé démissionne de l'UMP

le
1
Jean-François Copé, mardi matin.
Jean-François Copé, mardi matin.

Cliquez ici pour retrouver toutes les réactions politiques à cette situation.11 h 6. "Trois anciens premiers ministres" UMP "assureront la direction collégiale" du mouvement, annonce Gérard Larcher. Il s'agit donc d'Alain Juppé, de Jean-Pierre Raffarin et de François Fillon.11 h 4. INFO LEPOINT.FR. Démission collective de toute la direction de l'UMP. 10 h 57. Jean-François Copé accepte finalement de quitter la direction du parti dès le 15 juin. 10 h 49. INFO LEPOINT.FR. Selon nos informations, les participants du bureau politique de l'UMP débattent d'une démission collective de la direction du parti. 10 h 45. Le dialogue de sourds reprend de plus belle. Malgré la promesse de Copé de ne pas briguer la tête du parti en octobre, plusieurs dirigeants - dont Fillon et Baroin - réclament le retrait "immédiat" de Jean-François Copé. 10 h 40. Pendant ce temps là, le député UMP Lionel Tardy se lâche devant les journalistes devant l'Assemblée nationale : "Jean-François Copé ne pouvait pas ne pas savoir puisqu'il était toujours avec Jérôme Lavrilleux. Et puis avec Jean-François Copé, le coup de barre au centre était impossible", déclare-t-il notamment, appelant à une gouvernance transitoire du parti jusqu'au congrès d'octobre.10 h 31. Deux camps s'affrontent : le premier, emmené par le député-maire de Troyes François Baroin, souhaite instaurer une direction...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 27 mai 2014 à 10:29

    Enfin une bonne nouvelle du côté UMP. La démission de Copé.