Jean-François Copé «à fond pour la réélection» de Nicolas Sarkozy 

le
0
Le nouveau secrétaire général du parti présidentiel a appelé tous ses membres à l'«union sacrée».

Secrétaire général de l'UMP, c'est «s'occuper de tout», dixit Jean-François Copé qui, «volontaire pour le job», n'a «pas l'intention de se dérober» devant les obstacles . Et à l'entendre dimanche, au «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», les obstacles en question sont nombreux, puisqu'il a appelé à rien de moins qu'une «union sacrée» pour les surmonter.

Qu'est-ce qui ne va pas? La crise, d'abord, «financière, économique, sociale», mais aussi politique, dans une majorité dont les sondages «ne sont pas très bons». En joueur d'échecs expérimenté, le nouveau patron de l'UMP a appris à ne «jamais sous-estimer l'adversaire» et s'est fixé comme devoir la «levée en masse» de ses troupes face à un PS qui, selon lui «se refait une santé, même si ses propositions ne sont pas très raisonnables».

Système de «trio»

Pour réussir cette mobilisation, Jean-François Copé s'est fixé comme «priorité absolue» de faire respecter les «équilibres» au sein d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant