«Jean-François Copé a du mal à fédérer les droites»

le
1
INTERVIEW - Au lendemain de l'intervention du président de l'UMP sur France 2, François Miquet-Marty, le président de Viavoice, juge son positionnement trop clivant pour apparaître en position de rassembleur.

LE FIGARO - Alors qu'un sondage place le FN en tête en vue des européennes de mai, Jean-François Copé a choisi d'attaquer Marine Le Pen sur son programme qu'il juge «absurde». Est-ce une bonne stratégie?

François MIQUET-MARTY - Jean-François Copé a pris jeudi soir en compte l'exaspération des Français, tout en dénonçant l'inefficacité du programme de Marine Le Pen. Dans cette logique, il a parlé du discours «extrémiste» de la patronne du FN - et pas seulement d'«extrême-droite» -, créant ainsi une passerelle avec l'extrême-gauche. Une stratégie qui lui permet de décrédibiliser le programme frontiste aux yeux des sympathisants UMP qui pourraient se laisser tenter par un vote FN. C'est une démarche ambitieuse de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le vendredi 11 oct 2013 à 13:02

    il est un peu gauche!