Jean-François Buet : «Il n'y a pas de bulle immobilière»

le
29
INTERVIEW - Le président de la Fnaim espère que la loi-cadre que va présenter Cécile Duflot sera équilibrée entre locataires et bailleurs.

LE FIGARO MAGAZINE - Y a-t-il une bulle immobilière en France?

Jean-François BUET - Non, il n'y a pas de bulle même si les prix sont élevés. S'ils ont tant monté et doublé entre 2000 et 2007, c'est parce que les besoins sont importants et qu'on ne construit pas assez. Mais il y a une demande. Les transactions ont chuté, passant de 800.000 à 650.000 entre 2011 et 2012, mais les prix se sont maintenus. Le marché est sain. Je table sur une baisse des prix de 2% au plus en 2013.

Le niveau des prix est-il un handicap pour la compétitivité de la France, le logement accaparant l'épargne?

Ce serait vrai si les Français étaient très endettés. Mais ce n'est pas le cas. Les ménages qui ont acheté leur logement ont un actif. Ils s'en féliciteront le jour de leur retraite. Ils sont riches de ce patrimoine. Je suis persuadé que les acquéreurs qui arrivent à négocier les prix et empruntent peu cher font de bonnes affaires.

Doit-on s'inquiéter de la future loi logement?

On verra. Nous sommes en phase de concertation avec le ministère. Cécile Duflot veut présenter cette loi-cadre au premier semestre. Elle a notamment prévu de revoir les rapports entre locataires et bailleurs, d'améliorer la transparence des copropriétés... J'espère que tout cela se fera de manière équilibrée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9283163 le lundi 28 jan 2013 à 20:58

    Pipeau: Il y a bien une bulle immobilière en France et elle se dégonflera dès que l'aspect psychologique sera modifié ce qui est en train de se passer...2013 marquera une vraie baisse et une fois le mouvement enclenché il sera dur de l'inverser!!

  • _SOS_ le lundi 21 jan 2013 à 21:29

    Jean-François Buet, un truand de plus sur le territoire français.

  • _SOS_ le lundi 21 jan 2013 à 21:28

    D'ailleurs, Je vois le S&P à 1576,1 à la fin de l'année.

  • _SOS_ le lundi 21 jan 2013 à 21:24

    Non, je confirme "Il n'y a pas de bulle immobilière". La bulle internet n'a jamais existé de même que la crise des sub-primes. La grêce n'est pas endettée, et la croissance est de retour aux USA et en Europe.

  • loco93 le lundi 21 jan 2013 à 19:46

    C'est ce genre d'horrible personnage qui alimente la pensée générale avec des communiqués bidons et tente d'y faire adhérer toute la france d'en bas pour mieux les siphonner.

  • ben.doir le lundi 21 jan 2013 à 18:47

    il va pas parler de bulle car c'est son business.Dire que les francais aiment la pierre pour dire que les prix ont doublé! Argument moisi. Ca veut dire qu'avant 2000 nos parents se foutaient de la pierre.La bulle est due aux aides fiscales,ptz et crédit facil.Tout va revenir en place.Baisse des ventes et bientôt baisse des prix

  • Alanir le lundi 21 jan 2013 à 18:14

    d'après monfinancier.commun, 70% du patrimoine immobilier appartient à des plus de 65ans.ce sont les retraités qui profitent de la bulle pas les actifs.par contre les biens immobiliers risquent de d'être de plus en plus taxés, vu l'état des finances locales

  • fouche15 le lundi 21 jan 2013 à 17:35

    Qui d le prise en compte du vieillissement de la population française et de ses comportements vis à vis de l'immobilier. Le papy boom en cours ne verra sa résorbtion et l'aimentation du marché qu'entre 2030 et 2060. Il y aura des biens en surnombre mais chut il ne faut pas parler des mauvais signes.

  • fouche15 le lundi 21 jan 2013 à 17:32

    Il faudrait que ce président s'informe de l'état du marché et des courbes de Jacques Friggit comme cela il ne passerait pas pour un "Normal bis" Pour information la courbe des revenus est maintenant inférieure à 80 % du prix des biens et des ressources nécessaires pour leur acuqisition.Donc la loi de l'offre et de la demande équilibrera le marché (plutôt les marchés immobiliers) soit les prix vont baisser soit les revenus des ménégas vont augmenter, devinez lesquels?

  • M5663182 le lundi 21 jan 2013 à 17:24

    il y a des jours ou il faudrait mieux ne pas savoir lire, en voici un. une mauvaise foi qui se retournera vers la FNAIM,qui, quelque soit le prix de vente, gagne sa commission. ne faut il pas mieux gagner moins, que de ne rien gagner? Monsieur Buet. je suis certain que vos franchisés,qui attendent le client, les acheteurs, qui ne veulent pas être les derniers pigeons a se faire tondre, apprécieront cette façon tendancieuse de refaire l'économie. il faudrait revoir vos connaissances du marché.