Jean-Daniel Lévy : «Hollande n'arrive pas à incarner la gauche»

le
0
Les sondages sont mauvais.Pour Jean-Daniel Lévy, le directeur du département opinion de Harris Interactive, l'impopularité de François Hollande montre que les Français ne comprennent pas la politique fiscale du gouvernement et n'y adhèrent pas.

LE FIGARO - La notion de «plancher» a-t-elle un sens, appliquée à la popularité d'un président de la République?

Jean-Daniel LÉVY.- Jusqu'à présent, nous ne l'avons pas trouvé! Il n'existe pas de mesure absolue qui permette de dire qu'un président a atteint un «plancher» en termes de popularité dans l'ensemble de la population, ni même dans son électorat de premier tour ou chez les sympathisants de la force politique qu'il représente. Chaque situation est différente. La France reste un pays où l'on a besoin d'un chef de l'État fort. Lorsque sa parole est démonétisée, qu'il ne donne pas le sentiment d'avoir prise, pas forcément sur la réalité, mais au moins sur l'action conduite...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant