Jean-Claude Trichet a un plan pour sauver l'euro

le
10
Jean-Claude Trichet a un plan pour sauver l'euro
Jean-Claude Trichet a un plan pour sauver l'euro

WASHINGTON (Reuters) - Jean-Claude Trichet a proposé jeudi que l'Union européenne soit habilitée à prendre en charge le budget d'un Etat membre s'il constate son incapacité à mettre de l'ordre dans ses finances, dans le cadre de mesures pour préserver l'euro des conséquences de la crise grecque.

L'ancien président de la Banque centrale européenne, dont le mandat s'est terminé en novembre, préconise, en l'absence d'une union fédérale politiquement difficile à appliquer, l'activation d'un mécanisme fédéral exceptionnel, quand la politique budgétaire d'un pays menace l'ensemble de l'union monétaire.

"Le fédéralisme d'exception me semble non seulement nécessaire pour garantir une solide union économique et monétaire, mais il pourrait aussi s'adapter à la véritable nature de l'Europe sur le long terme. Je ne crois pas que nous aurons un grand budget (centralisé) de l'UE", a-t-il déclaré dans un discours devant l'institut Peterson d'économie internationale à Washington.

Jean-Claude Trichet a noté que les éléments de ce mécanisme étaient déjà en place, les pays membres ayant accepté, dans le pacte budgétaire européen, de surveiller leurs budgets respectifs et de sanctionner les déficits excessifs.

La prochaine étape, selon l'ex-patron de la BCE, serait de placer un pays sous administration européenne quand son gouvernement ou son parlement ne sont pas en mesure d'appliquer des politiques budgétaires approuvées par l'UE.

La mesure devrait être approuvée par le conseil européen des chefs d'Etat et de gouvernement et par le Parlement européen, afin de maintenir un droit de regard des électeurs sur la décision.

Stella Dawson; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • m91 le vendredi 18 mai 2012 à 10:21

    Vous imaginez l'Espagne qui est en train de couler avec ses banques !Impossible de maîtriser son budget ,les déficits qui s'empilent la population qui doit payer le chômage qui augmente et en plus comme le propose Trichet l'état Espagnol sous la tutelle de EU pour appliquer l'austérité !!! LA FAILLITE sauver ce système est une folie qui conduira a la guerre civile!!!!

  • m91 le vendredi 18 mai 2012 à 10:11

    NON un état a le droit a la faillite et la population n'a pas a se substituer aux responsabilités des banques et les pertes privées n'ont pas a se socialiser !

  • M6162927 le vendredi 18 mai 2012 à 09:09

    HA BON ON EST RUINE ? NIMPORTE QUOI

  • jpf41 le vendredi 18 mai 2012 à 08:43

    Jean-Claude Trichet, qui a ruiné l'économie française entre 1989 et 1993, faisant passer le chomage de 1.5 million à 3 millions avec sa politique du franc fort, devrait s'abstenir de tout commentaire. Je vous rappelle qu'en 2008, 12 mois après l'éclatement de la crise des subprimes, il augmentait le taux de base de la BCE, favorisant la sur-évaluation de l'€ et la ruine de l'industruie française.

  • mlaure13 le vendredi 18 mai 2012 à 08:37

    Quelque soit la méthode retenue, il ns faut des "gardes fous", pour éviter les dérives qui mettent en péril l'ensemble de la communauté!!!...

  • ALE.LACH le vendredi 18 mai 2012 à 08:16

    A l'inverse du "Penseur" de Rodin qui regarde vers le bas, lui, regarde vers les nuages, sans doute rêve-t-il aux moutons de Panurge qu'il compte attraper avec ses propos!

  • M6162927 le vendredi 18 mai 2012 à 08:15

    QUEL PROBLEME ?

  • marshaka le vendredi 18 mai 2012 à 08:08

    Pour M4661438, vous dites ne plus vouloir de l'euro mais que proposez vous ? Le problème ne vient pas de l'euro mais des politiques qui dépensent notre argent pour s'enrichir et enrichir leurs amis ! Cela fait 30 ans en France que nous sommes en défit, voyez le budget de cette année, 250 Mds de recette pour 350 Mds de dépenses !

  • M4661438 le vendredi 18 mai 2012 à 08:00

    on en veut plus de l'euro ! on voit ou cela nous mène !

  • PRECURSE le vendredi 18 mai 2012 à 07:50

    Un plan pour sauver l'euro? Ah bon? On nous avait pourtant dit et redit sur tous les tons qu'il n'était pas en danger... Comme quoi les commentaires volent dans tous les sens sans aucun réalisme...C'est vraiment pitoyable !!!