Jean-Christophe Lagarde succède à Borloo à la tête de l'UDI

le
0
Jean-Christophe Lagarde succède à Borloo à la tête de l'UDI
Jean-Christophe Lagarde succède à Borloo à la tête de l'UDI

Jean-Christophe Lagarde, 46 ans, a été élu président de l'UDI jeudi soir. Le député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis)  a recueilli 53,49% des voix contre 46,51% pour Hervé Morin, finaliste malheureux de ce scrutin, à qui il a immédiatement tendu la main. «Dans la campagne j'ai dit n'avoir que des concurrents et non des ennemis (...) Ma première responsabilité consiste à créer après les frictions occassionnées par toute campagne interne, les conditions de l'unité», a-t-il lancé depuis le siège de l'UDI. Et son rival, qui n'était pas présent à la proclamation des résultats, de faire savoir par communiqué que «compte tenu du faible écart de voix et du contexte si particulier que certains ont relevé, je laisse à chacun le soin de tirer les conclusions qu'il entend de ce scrutin». Les deux candidats ont un peu plus de 1.300 voix d'écart. 

Lagarde était déjà arrivé en tête du premier tour (35,94% des voix) et avait reçu le soutien du «troisième» homme, le président par intérim Yves Jégo (21,48% des voix), devenant ainsi le grand favori pour succéder à Jean-Louis Borloo.

Jean-Christophe Lagarde est élu président de l'#UDI.

Participation : 65,87%

Résultat :

@jclagarde : 10040 53,49%

@Herve_Morin : 8730 46,51%-- UDI (@UDI_off) 13 Novembre 2014

Hospitalisé fin janvier pour une pneumonie aiguë doublée d'une septicémie, l'ancien ministre avait annoncé en avril dans une lettre d'une rare franchise qu'il tournait la page : « Je n'ai pas en l'état toute l'énergie nécessaire pour remplir complètement toutes mes responsabilités».

Les deux dernières semaines de campagne pour la présidence ont été houleuses. Hervé Morin avait émis la semaine dernière des inquiétudes sur «la sincérité du scrutin» mettant en avant des adhésions gonflées dans le département de Seine-Saint-Denis et à Drancy. Mise au point tardive mercredi de la commission ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant