Jean-Christophe Fromantin : "Emmanuel Macron est un syndic de faillite"

le
0
Le maire de Neuilly Jean-Christophe Fromantin va lancer 100 candidats dans la bataille des législatives.
Le maire de Neuilly Jean-Christophe Fromantin va lancer 100 candidats dans la bataille des législatives.

À son tour, il se met en marche ! L'expression le fait rire. Écrivez plutôt « en mouvement », corrige-t-il. Dimanche 14 mai, quelques heures après la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron, Jean-Christophe Fromantin présentera à Neuilly, la ville des Hauts-de-Seine dont il est le maire, les candidats que son mouvement politique présente aux élections législatives. Ils ne seront pas 577, comme prévu initialement, mais? 100. Cent hommes et femmes issus de la société civile et des territoires que Jean-Christophe Fromantin et son équipe ont été « chasser » partout en France ? et, précisions-le, bien avant qu'Emmanuel Macron lance En marche ! Le centriste a fait alliance avec deux autres (petits) groupes, Nous, citoyens, créé par l'entrepreneur Denis Payre, et un certain Parti libéral démocrate. Les trois présenteront leurs candidats sous une bannière commune, Les Indépendants. Entretien avec Jean-Christophe Fromantin.

Le Point.fr : Pourquoi n'avez-vous pu rassembler que 100 candidats alors que vous aviez pour objectif 577 ?

Jean-Christophe Fromantin : Nous terminons à 100, mais 1 600 se sont présentés. L'exigence qui a été la nôtre de solliciter comme critères pour chaque candidature 100 soutiens et 4 000 euros de promesses de dons a limité le nombre. La commission d'investiture mise en place...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant