Jean-Baptiste Grange fait son retour à l'entraînement après une nouvelle opération du genou

le
0
Jean-Baptiste Grange fait son retour à l'entraînement après une nouvelle opération du genou
Jean-Baptiste Grange fait son retour à l'entraînement après une nouvelle opération du genou

Jean-Baptiste Grange, quand allez-vous faire votre retour à l'entraînement ?
Ce mercredi. J'ai fait du physique toute la semaine dernière. J'ai pu faire des trucs sympas en muscu, un peu plus " attaquer " le genou. Ça m'a fait du bien. Il y a une semaine, ça aurait été trop tôt, là je me dis que c'est bon, c'est le moment. Je reprends à Tignes avec le groupe. Je vais alterner entre physique et ski. Mais si au bout de deux jours, je n'arrive pas à poser le pied par terre en descendant des pistes, c'est la m...

Et comment va votre dos ?
Il y a eu des moments difficiles. Au bout d'un mois et demi de rééducation après mon opération du genou, je me suis mis à avoir hyper mal au dos, parce que j'ai compensé et perdu un peu de gainage. J'ai passé trois semaines en juin à ne bosser que sur mos dos, car les douleurs revenaient. J'avais mal tous les jours, c'était chiant. Ça n'a pas été simple. Il fallait bosser sur le dos, puis le genou, puis le dos...Il faut réfléchir à marcher correctement, courir correctement... Je suis en train d'arriver au bout, j'ai envie de penser au ski maintenant.

Ça doit être usant au niveau mental...
Oui, ça use. Mais si le genou va bien, que je peux skier comme je veux, les sensations vont revenir. Je pourrai envisager de gagner, de skier à 100%...

Vous pensez déjà à une date pour votre retour à la compétition ?
Je verrai au fur et à mesure. L'idéal serait de partir aux Etats-Unis en étant bien physiquement, pouvoir m'entraîner avec les autres, faire des Nord-Am (ndlr : le circuit nord-américain, qui alterne courses aux Etats-Unis et au Canada, du 24 novembre au 17 mars), et enchaîner sur Beaver Creek (ndlr : le 30 novembre, pour le deuxième géant de la saison).

" Je vais à la chasse au chamois "

Vous pensez déjà aux Mondiaux de Schladming en Autriche (5-17 février 2013) où vous aurez un titre à défendre ?
L'idéal serait d'être dans les quinze premiers mondiaux à ce moment-là. Même si à Äre en 2007, j'avais le dossard 22 et je finis troisième. Tout va dépendre de mon dos et de comment je peux m'entraîner. Ça va peut-être prendre du temps et ça sera peut-être une année de transition. Je ne l'espère pas. Pour les Mondiaux, si tu veux jouer une médaille, c'est quand même important d'être au moins dans les quinze.

Pourquoi avez-vous décidé de changer de skis, en passant de Rossignol à Fisher ?
C'était le bon moment pour changer. C'était important pour moi d'avoir des skis qui sont à la fois bons en slalom et en géant. Sur les sept-huit dernières années, c'est Fisher qui ressort quand même souvent.

Le changement de règlement sur la taille de skis peut-il changer la hiérarchie des marques ?
Je ne sais pas. Ça évolue. Toutes les deux semaines, il y a de nouveaux modèles qui arrivent. A Sölden (ndlr : pour l'ouverture de la Coupe du monde, le 28 octobre), on aura un meilleur point de vue. Fisher a l'air de bien fonctionner. Neuf coureurs sur les trente premiers en géant sont chez Fisher. Donc quand je vais reprendre, les skis auront déjà été développés par Schoerghoffer, Sandell, Richard, Fanara, ou en slalom par Kostelic, Moelgg, Thaler... Quand tu reviens de blessure et que tu as peu de temps pour skier, c'est important. Les skis que j'aurai, ce seront les derniers qui viennent de sortir, ils seront compétitifs.

Est-ce que ça change quelque chose au niveau des sensations ?
De ce que j'ai fait, je trouve que ce sont des skis qui sont plus à risques que ceux qu'on avait avant. Le ski demande un petit plus à chaque virage pour le faire tourner, il peut te surprendre par moments en partant tout droit. Ça fait faire des petites fautes, ça tire sur les genoux.

Avec tout le travail estival que vous avez dû faire en rééducation, vous ne pensez pas aux vacances ?
Non. Je vais à la chasse en ce moment (rires). J'essaie de tirer des chamois, mais je n'ai pas encore réussi. Ça vide bien la tête, en tout cas. Je fais un peu de trial également.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant