« Je veux une chance de vivre normalement »

le
0

À pâques 2015, à la palpation, on découvre une grosseur sur son cou. Anne, 44 ans, s'en remet alors à l'avis du corps médical. L'échographie de sa thyroïde fait apparaître deux petits nodules cancéreux. Après cytoponction (ponction de cellules pratiquée à l'aide d'une très fine aiguille) l'un est déclaré bénin. « L'autre se révélant inclassable, il fallait passer par l'analyse d'un anatomopathologiste. »

 

En décembre, la décision est prise de recourir à l'opération chirurgicale pour enlever le lobe dans lequel se loge le nodule. « Six jours après, alors que mon autre lobe avait pris le relais sans que j'aie besoin d'hormones de synthèse, ça a été la claque », souffle-t-elle. Sous le microscope, le nodule enlevé apparaît bénin, tandis que l'autre, jugé anodin à la cytoponction, est diagnostiqué comme un carcinome papillaire. C'est-à-dire ce microcancer dont les études convergent aujourd'hui pour le juger sur-traité.

 

« Ma première réaction, raconte Anne, a été de dire : Mais pourquoi on ne le surveillerait pas, simplement ? » Pour le médecin qui vient de lui livrer ce diagnostic inattendu, la suite était déjà écrite : re-chirurgie, puis cure d'iode 131 — radioactif — par radiothérapie... puis médicament à vie.

 

« Je sais bien que cette décision a dû être prise en concertation pluridisciplinaire à l'hôpital mais, à moi, on ne me demandait pas mon avis, ni ne m'expliquait. En revanche, comme on ne pouvait pas réopérer tout de suite, cela me laissait quelques mois de réflexion avant l'intervention. » Trois semaines de lecture et de recherches plus tard, elle annule l'opération prévue.

 

« D'abord, explique-t-elle, je ne suis pas persuadée qu'on vive très bien sans thyroïde. Je suis déjà incapable de suivre un traitement antibiotique pendant huit jours, alors prendre un cachet tous les matins à vie... enfin, je ne suis pas persuadée non plus que l'on ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant