«Je veux que Pulvar et Polony surprennent»

le
0
Laurent Ruquier, animateur de radio et de télévision, producteur de jeunes talents, auteur de pièces de théâtre et nouveau propriétaire du Théâtre Antoine-Simone Berriau, est l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro.

Rentrée chargée pour l'homme-orchestre du PAF. Déjà connu pour sa boulimie audiovisuelle, d'Europe 1 («On va s'gêner») à France 2 («On n'demande qu'à en rire» et «On n'est pas couché»), Laurent Ruquier vient en outre d'acquérir le théâtre Antoine-Simone Berriau, dont il est devenu le directeur général, et Jean-Marc Dumontet le PDG. En prime, Laurent Ruquier a intégré lundi la matinale d'Europe 1, où il revient à 7h53 sur un sujet de son choix dans la presse. Ne frise-t-il pas l'overdose? «Oui, sûrement, mais il y a des choses qu'on ne peut pas refuser, comme cette nouvelle chronique du matin. Nous sommes dans une année importante, avec l'élection présidentielle, et j'ai trouvé sympathique que Denis Olivennes me propose d'être à l'antenne et de m'amuser avec la presse pendant la campagne. Je vais essayer à la fois d'alerter l'auditeur sur différents articles mais aussi d'y mettre mon grain de sel en amusant. C'est à mi-chemin entre le billet d'hume

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant