"Je suis le rugbyman masqué" #6 : "Des partouzes ? Ça arrive"

le
0
"Je suis le rugbyman masqué" #6 : "Des partouzes ? Ça arrive"
"Je suis le rugbyman masqué" #6 : "Des partouzes ? Ça arrive"

À quoi ressemblent les fameuses troisièmes mi-temps des rugbymen professionnels ? Comment décrire la fête - tradition ancestrale du rugby - et l?issue de ses soirées parfois endiablées ? Rarement un rugbyman n?avait ouvert les portes de ces après-matches où les joueurs se lâchent après l?effort. Dans un ouvrage à paraître jeudi prochain, Je suis un rugbyman masqué, plongée dans les coulisses du rugby français, un professionnel brise la loi du silence et raconte. Il revient notamment sur ce qu?il appelle les « histoires de fesses » et assure qu?avec les rugbymen comme avec le grand public, en matière de sexualité, « on trouve de tout ».

« C?est vrai qu?on n?a pas froid aux yeux » (p.204)

De façon générale, les histoires de fesses dans le rugby sont plus banales qu?on le croit. Les occasions sont nombreuses. Ce n?est pas compliqué de tomber sur une fille qui aura envie de coucher avec toi. Bon, c?est vrai que certaines n?ont pas trop froid aux yeux et te proposeront de s?amuser dans des ambiances particulières, ou d?inviter un ou deux de tes potes. Les partouzes, est-ce que c?est plus rugby que football ? Je connais des joueurs qui se sont retrouvés ivres morts avec des travelos dans leur piaule. Bon, on ne va pas insister, ça arrive, so what ? Est-ce que ça m?est déjà arrivé ? Joker. La nuit, tous les chats sont gris. Au bout d?un moment, ce n?est pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant