"Je suis le rugbyman masqué" #5 : "Bastareaud avait beaucoup trop bu"

le
0
"Je suis le rugbyman masqué" #5 : "Bastareaud avait beaucoup trop bu"
"Je suis le rugbyman masqué" #5 : "Bastareaud avait beaucoup trop bu"

Mathieu Bastareaud est un rugbyman secret qui préfère se faire discret dès le match terminé. Dans son autobiographie, Tête haute, chez Robert Lafont, il déchire un coin du voile. Il revient sur sa progression, de la banlieue parisienne à l'équipe de France. Il évoque également cette nuit de juin 2009, en Nouvelle-Zélande, où, pris de panique après avoir cassé la table de nuit de sa chambre, il invente une histoire d'agression. Les nombreuses critiques qui ont suivi cette fameuse nuit ont fait sombrer Mathieu Bastareaud en dépression. Depuis, il a relevé la tête et continue les matches de très haut niveau autant avec les Bleus qu'avec le RC Toulon.

Dans un ouvrage à paraître le 11 juin prochain, Je suis le rugbyman masqué, plongée dans les coulisses du rugby français, le rugbyman masqué évoque cette fameuse nuit néo-zélandaise. Il fustige le tapage médiatique qui l'a entourée et le tort que cela a causé à Mathieu Bastareaud. Découvrez un extrait en exclusivité.

« C'est tout juste si on ne lui a pas collé le FBI sur le dos » (p. 222)

En Australie, en 2003, les médias étaient présents, mais la plupart ne s'intéressaient qu'au sport. À part peut-être pour les Anglais qui étaient traqués. Nous, nous étions à la plage tous les soirs et personne ne nous épiait. C'était très, très cool. En 2007, une vraie stratégie de communication a été mise en place. TF1, Chabal, la Fédération,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant