«Je place beaucoup d'espoir dans cette rencontre»

le
0
INTERVIEW - Le métropolite Hilarion préside le département des relations extérieures du patriarcat de Moscou. Émissaire pour les relations extérieures du patriarche Kirill et de facto numéro deux de l'Église russe, il souligne les points de convergence entre Moscou et le Saint-Siège.

LE FIGARO. - Vladimir Poutine est reçu ce lundi par le Pape, alors que le Vatican évoque la possibilité d'une rencontre - historique - avec le patriarche Kirill. Le climat entre les deux Églises a-t-il changé depuis l'élection de François?

Métropolite HILARION. - Entre orthodoxes et catholiques, nous sommes des alliés et non des rivaux. Nous partageons le même champ de mission et avons une foi commune en Jésus-Christ. J'ai rencontré le pape François à deux reprises. La première, lors de son intronisation, il avait déjà confirmé son intention de contribuer à une compréhension mutuelle entre nos Églises. La seconde rencontre a montré que, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant