Je peux pas rentrer à l'heure, coach...

le
0
Je peux pas rentrer à l'heure, coach...
Je peux pas rentrer à l'heure, coach...

Si les sanctions qui pesaient sur Cavani et Lavezzi suite à leur rentrée en retard ont été levées, cette affaire aura permis de remarquer une chose : soit Edinson Cavani est un piètre menteur, soit il est un petit malin. Ou les deux. L'attaquant uruguayen serait donc resté au pays pour soutenir German Fernandez, coureur moto qui s'est élancé pour le Dakar 2015. Parce qu'il n'est pas toujours question de chiens qui mangent les copies et de réveil qui ne sonne pas, voici quelques possibilités qui retiendraient nos amis football en vacances pendant la trêve.

  • Je peux pas rentrer à l'heure, j'ai peur de l'avion... Comme Paolo Guerrero. À l'hiver 2010, l'attaquant péruvien s'est découvert une frousse dingue en même temps qu'un nouveau mot savant : l'aérophobie. En effet, le joueur de Hambourg serait absolument apeuré à l'idée de prendre l'avion. Une phobie qui viendrait du fait que son oncle, José Gonzalez Ganoza, trouva la mort dans la catastrophe aérienne de 1987 dite de " L'Alianza Lima ". Justifié, donc. Ceci étant, Guerrero n'avait eu aucun mal à rentrer au bercail quelques mois plus tôt pour soigner un genou endolori et passer les fêtes en famille. La peur serait donc plus forte en fonction des périodes. Depuis, celui qu'on surnomme " le prédateur " n'a plus à traverser l'Atlantique, animant l'attaque des Corinthians. Reste à savoir s'il traverse l'Amérique du Sud en bus quand il revient de vacances.

  • Je peux pas rentrer à l'heure, j'ai trop mangé... Comme Adriano. S'il n'y a aucun lien de cause à effet sur le fait que l'attaquant brésilien soit rentré de vacances en retard à de nombreuses reprises et ses prises de poids répétées, il est difficile de ne pas s'imaginer O Imperador en train de se gaver entre le 24 et le 31. Voire même avant et après. Après tout, c'est pendant les fêtes de fin d'année que l'on constate le plus d'infarctus, en raison des excès en tout genre. Une seule chose est sûre : d'un Sud-Américain à l'autre, on passe vite de l'aérophobie à l'aérophagie.

  • Je peux pas rentrer à l'heure, je me suis blessé pendant les vacances en famille... Comme Lionel Letizi. Ou comme Grégory Coupet. Ou comme David Seaman. Comme un gardien, quoi. Pendant la trêve, même la plus petite des activités peut se transformer en un danger tapi au coin du meuble télé ou du four à micro-ondes. En 2002, l'ancien gardien de l'OGC Nice et du Paris Saint-Germain s'était blessé lors d'une partie de Scrabble entre collègues. Alors qu'une lettre tombait de la table, Letizi aurait plongé pour la rattraper. Bon réflexe de gardien, mais blocage du dos. Même sanction pour le portier anglais. Alors qu'il regarde la télévision, le moustachu le plus célèbre outre-Manche qui fait un faux mouvement pour enregistrer son épisode de Coronation Street. Coronation Street,...





  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant