Je ne vais pas flatter l'électorat FN, déclare Hollande

le
2
Je ne vais pas flatter l'électorat FN, déclare Hollande
Je ne vais pas flatter l'électorat FN, déclare Hollande

PARIS (Reuters) - François Hollande a déclaré mardi qu'il entendait la colère des électeurs de Marine Le Pen mais qu'il n'entendait ni les flatter, ni les séduire, ni se renier en vue du second tour de la présidentielle.

Invité sur TF1, le candidat socialiste a précisé qu'il ne changerait pas les orientations de son programme pour séduire l'électorat d'extrême droite (17,9%), au coeur de son duel avec Nicolas Sarkozy.

"Je ne changerai pas, je ne vais pas flatter, je ne vais pas séduire, je ne vais pas concéder, je ne vais pas me renier", a-t-il dit.

Visant son adversaire UMP, il a ajouté: "Les Français veulent un président qui tienne son cap, pas une virevolte, pas un zigzag, pas à chaque fois une contradiction supplémentaire".

Le député de Corrèze avait auparavant déclaré qu'il lui appartenait de "convaincre" les électeurs FN que "c'est la gauche qui les défend".

Dans Libération, il estime qu'"une part" de cet électorat "vient de la gauche et devrait se retrouver du côté du progrès, de l'égalité, du changement, de l'effort partagé, de la justice".

Nicolas Sarkozy, qui a un besoin impératif des 6,4 millions de voix de Marine Le Pen, s'est tourné pour sa part mardi vers les "Français qui souffrent", soulignant que le vote FN n'était pas "répréhensible", car "compatible avec la République".

Invitée sur BFM-TV, Marine Le Pen a ironisé sur la "drague un peu lourdingue" de Nicolas Sarkozy envers les électeurs qui se sont portés sur elle.

"Ce sont des électeurs censés, réfléchis (...) dignes et fiers", s'est-elle emportée, réclamant qu'on parle des électeurs du FN "avec courtoisie".

"Arrêtez de nous traiter d'extrême droite (...) arrêtez de parler de vote de crise, de vote de contestation, c'est du mépris. C'est un vote de conviction", a-t-elle dit, soulignant que des instituts de sondage l'avaient démontré.

Gérard Bon, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6486201 le mercredi 25 avr 2012 à 08:47

    VOIR LE CV DE HOLLANDE SUR LE FORUM:Hollande : "je ne dois rien céder à l'extrême droite"

  • M566619 le mercredi 25 avr 2012 à 06:43

    Il ne fera aucune concession, je le comprends : comment abandonner effectivement l'islamisation de la France, le mariage homo, l'euthanasie, l'immigration de millions de gens inemployables qui vivront d'aides payées par nos impôts, le laxisme accrue de la justice à l'égard des délinquants (pardon, des victimes de la société), l'endettement accru en dépensant l'argent que l'on n'a plus. On voit déjà la Bourse qui anticipe la catastrophe.