« Je ne suis pas pour un euro à plusieurs vitesse », Véronique Riches-Flores, Riches-Flores Research

le
1

Véronique Riches-Flores, fondatrice de Riches-Flores Research, va dans le sens des propos de Joseph Stiglitz, Prix Nobel d'Economie, qui souligne que l'euro menace l'avenir de l'Europe. La stratégiste estime que pour relancer l'Europe il faudrait une vaste politique d'investissement tournée vers des économies où les besoins sont les plus importants, à l'instar de l'environnement.
Véronique Riches-Flores, fondatrice de Riches-Flores Research, est l'invité de Direct Marchés, émission présentée par Lucie Morlot.

Copyright (c) 2016 www.TVFinance.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6362897 il y a 3 mois

    c est quand est ce que vous allez vous reveiller?5 millions de fonctionnaires qui ont..en moyenne 2 mois d arret maladie (mairie de Bordeau) et qui on une productivité de 60 % inferieure au privé...des retraités , qui a partir de 77 ans... recupére plus que ce qu ils ont cotisés... 10 millions de francais qui ont fuient la france depuis les année 80... et aujourd hui la France est recordman du monde de l exil des millionnaires (9 000)...a part une faillite, pas de salut pour la France...