« Je ne suis pas en manque de câlins »

le
0
« Je ne suis pas en manque de câlins »
« Je ne suis pas en manque de câlins »

Avez-vous envie de lever certaines incompréhensions ? Les gens ne me connaissent pas mais je ne suis pas en manque de câlins ou de reconnaissance. J'ai envie de gagner quelque chose avec mon pays, de lui offrir ça. J'ai tout gagné en club. Je suis en mission. Je ne vais pas à la conquête de quoi que ce soit pour moi-même. Je vois que, maintenant, on m'applaudit. En fait, merci, mais ce n'est pas ce que je recherche. Mais merci quand même. Comment vous définiriez-vous ? Je ne triche pas, je suis loyal. Je pardonne très rapidement. Je dis ce que je pense, ça peut faire mal, mais après il n'y a pas de problème. Votre enfance dans une grande famille et en banlieue, vos débuts difficiles vous ont-ils forgé ? Bien sûr. Quand tu grandis dans une famille nombreuse, la notion de partage, d'aller vers les autres, c'est quelque chose de normal. Je viens des Ulis, ce n'était pas un quartier très facile. Peut-être que sans ça, je n'aurais pas rebondi à chaque fois. Peut-être qu'après la Coupe du monde 2010, quand les gens m'avaient déjà tué, enterré, je n'aurais pas eu le caractère pour gagner. Mon passé m'a beaucoup aidé à devenir l'homme que je suis. Je ne regrette rien et je ne cracherai jamais sur mon passé. Comment avez-vous fait pour rebondir après les moments creux ? C'est dans la tête. Tu peux avoir la technique de Ronaldo, sans le mental, tu n'iras nulle part. C'est un monde de requins. Ma force, c'est que je me remets toujours en question. J'ai cette humilité. Je veux prouver à chaque match. Ce sera très difficile de m'abattre. Parce que dans la tête, c'est costaud. C'est à mon caractère que je dois ma carrière. Ma femme me disait qu'elle avait l'impression que j'étais un robot. C'est comme ça, je suis une machine. Pour le moment, je n'arrive pas à savourer ma carrière. Quel souvenir aimeriez-vous laisser ? Mon objectif, ce n'est pas d'être le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant