"Je ne me tairai plus", prévient Valérie Trierweiler

le
19
VALÉRIE TRIERWEILER DIT VOULOIR REPRENDRE SA LIBERTÉ DE PAROLE
VALÉRIE TRIERWEILER DIT VOULOIR REPRENDRE SA LIBERTÉ DE PAROLE

PARIS (Reuters) - "Je ne me tairai plus", a déclaré vendredi Valérie Trierweiler en remettant le prix Danielle Mitterrand, ex-Première dame dont la compagne de François Hollande a dit vouloir adopter la liberté de ton, y compris vis-à-vis du président.

"Danielle Mitterrand ne prenait pas la pose, elle prenait des positions. Des positions courageuses. Elle était une Première dame qui refusait la soumission, elle n'était guidée que par le désir de justice et de liberté. Y compris quand elle devait afficher un désaccord avec le président Mitterrand", a dit la journaliste selon un discours transmis par ses services.

"Elle n'avait pas peur de porter haut les valeurs de gauche. Elle ne se laissait pas bâillonner. Elle n'avait pas peur du mot 'politique'", a poursuivi Valérie Trierweiler. "Voilà ce que j'ai appris de cette grande dame. Voilà pourquoi elle est aujourd'hui mon modèle".

"Je ne me tairai plus", a-t-elle assuré à la fin de son discours prononcé dans un théâtre parisien en présence de la ministre de la Justice, Christiane Taubira.

Valérie Trierweiler partage la vie de François Hollande depuis le milieu des années 2000.

Elle accompagne le président socialiste lors de toutes ses visites d'Etat à l'étranger, comme la semaine dernière en Israël. Elle a en général son propre programme, souvent lié à la défense des femmes maltraitées et des enfants défavorisés.

Valérie Trierweiler a été très critiquée au début de la présidence Hollande pour un mélange des genres entre sa profession de journaliste et son statut de Première dame.

Elle avait également subi un recadrage en règle de la part du président pour avoir, entre les deux tours des législatives de 2012, apporté dans un tweet son soutien au dissident socialiste Olivier Falorni opposé à l'ex-compagne de François Hollande. Ségolène Royal avait été battue.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xuoraf le mercredi 4 déc 2013 à 12:11

    Qu'est-elle? Qui est-elle? N'a-t-elle pas officiellement un mari, alors que fait-elle à l'Elysée dans le lit du président? Cette femme n'a aucune pudeur et elle a des enfants...quel exemple! C'est la "famille tuyau de poele".....

  • Gary.83 le mercredi 27 nov 2013 à 17:11

    Valérie Tweetweiler !!!

  • quibe le mercredi 27 nov 2013 à 16:41

    Hollande faisait la morale ... il serait normal ! 15 mois après il traîne des casseroles ...Valoche est une de ces casseroles !!!

  • Gary.83 le mercredi 27 nov 2013 à 16:39

    chez nous dans le Var, on dit : "Vaut mieux se taire et passer pour un c.on que l’ouvrir et n’en laisser aucun doute !"

  • quibe le mercredi 27 nov 2013 à 14:33

    C'est le bal des hypocrittes

  • pichou59 le mardi 26 nov 2013 à 18:05

    on s'en fou...................

  • quibe le mardi 26 nov 2013 à 17:58

    Elle n'est ni pacsée ni mariée avec Hollandouille, mais elle dispose de l'argent des français ... les clients des prostituées doivent être poursuivis ... et les macs doivent être condamnés ! et les putes en maison close !

  • nab1234 le lundi 25 nov 2013 à 20:29

    PRESENTES TOI AUX ELECTIONS ET APRES T'AURAS LE DROIT DE CAUSER PUBLIQUEMENT.

  • nab1234 le lundi 25 nov 2013 à 20:17

    la compagne de François Hollande n'est pas 1ere dame de france car ils ne sont pas marié. barre.

  • Urfee le lundi 25 nov 2013 à 19:38

    Quand nous serons tous des fraudeurs comme les sénateurs et les députés . . . qu'on ne fera plus que du travail au noir non taxé, comme celui des députés . . . les fonctionnaires n'auront plus de salaire, ni de retraite . . . et l'état se remettra à l'endroit !!! et Valérie aussi !!!