«Je n'imagine pas que le scénario grec se produise à France Télévisions»

le
0
Patrice Papet, le directeur général délégué aux ressources humaines de France Télévisions, réagit à l'arrêt brutal de l'ensemble de l'audiovisuel public grec. Il explique que la nouvelle convention collective signée au sein de France Télévisions va engendrer des dizaines de millions d'euros d'économies.

LE FIGARO (@erenault) - Mardi, le gouvernement grec a décidé de fermer brutalement l'audiovisuel grec et de supprimer les 2.950 emplois. Vous avez été choqué?

Patrice PAPET - J'ai été consterné comme tout le monde. Cela met en lumière l'importance d'avoir un service public libre et indépendant qui peut s'exprimer et commenter en toute indépendance. Je pense que c'est normal que le public grec ait manifesté son soutien massif à sa télévision publique. Mais je n'imagine pas de scénario identique pour France Télévisions.

Le gouvernement grec insiste sur la gabegie de son audiovisuel public. France Télévision...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant