"Je ferai découvrir la gastronomie romaine à Cyril Hanouna"

le
0
"Je ferai découvrir la gastronomie romaine à Cyril Hanouna"
"Je ferai découvrir la gastronomie romaine à Cyril Hanouna"

Star du web bien malgré lui après l'historique finale de Coupe d'Italie 2013 perdue par sa Roma face à la Lazio, Fabrizio Costantini est également devenu le sosie officiel de Cyril Hanouna. Interview.

Nous sommes le 26 mai 2013. Pour la première fois de l'histoire, l'AS Roma et la Lazio se rencontre en finale de Coupe d'Italie. L'enjeu est quadruple : le vainqueur remporte un trophée, se qualifie pour la Coupe d'Europe, se donne le droit de disputer la Supercoupe et devient le maître de la Ville Eternelle. Le stade est plein et Rome s'arrête de respirer. A la 71e minute, c'est Senad Lulic qui inscrit le seul but, et offre ce titre historique à la Lazio. Pour éviter les railleries de leurs rivaux, les tifosi de la Roma quittent le stade en deux minutes chrono. Mais un cliché va faire le tour du web. Celui d'un homme à la moue imparable, qui porte dans son regard toute la tristesse du monde et qui, en plus, se trouve être le sosie de Cyril Hanouna. Cet homme, c'est Fabrizio Costantini, un tifoso de la Roma qui, en quelques heures, va devenir la star du web en étant surnommé le "Romatriste" (jeu de mot entre Romaniste et triste, ndlr). Les supporters laziali s'en donnent à coeur joie en réalisant des montages mettant Fabrizio en situation lors d'évènements historiques. Le buzz devient viral. Mais plutôt que de se vexer, le Romatriste décide d'en rire donnant ainsi une leçon de sportivité à toute une ville. Un peu moins de trois ans plus tard, le garçon a encore des choses à dire.

Salut Fabrizio. Alors, trois ans après cette fameuse finale, on t'en parle encore ? Je travaille dans un bar et je suis donc en contact avec les gens, il y en a encore qui tiltent en me voyant et me demandent si je suis bien le gars de la "fameuse photo".

A quoi pensais-tu au moment précis où elle a été prise ? J'étais énervé car la Roma jouait mal, d'où l'expression de mon visage.C'était la fin de la première mi-temps et j'étais déjà énervé car la Roma jouait mal, d'où l'expression de mon visage. J'ai longtemps joué au foot, au poste de gardien, je connais ma Roma, et je sentais que ça allait mal finir.

Et ce bob tricolore, on en parle ? (Rires) C'était un mec de la Curva qui en avait fait au moins…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant