"Je fais une tribune, tout s'arrête", se félicite Nicolas Sarkozy

le
0
Nicolas Sarkozy au Parc des Princes, le 2 avril 2014.
Nicolas Sarkozy au Parc des Princes, le 2 avril 2014.

Il a beau ne plus être à la tête de l'État, Nicolas Sarkozy est visiblement toujours aussi attaché à son image. Pour preuve, selon Le Parisien, l'ancien président se félicite de l'audience remportée par sa tribune publiée dans Le Figaro (papier et web) trois jours avant les municipales. Nicolas Sarkozy y dénonçait les écoutes judiciaires dont il a été la cible.Même s'il se fait beaucoup plus discret dans les médias depuis deux ans, l'ex-président aime à constater combien son influence reste importante. Pour preuve, il se réjouit ouvertement des chiffres de vente - qu'il connaît précisément - du Figaro après la publication de sa tribune : "122 % de ventes en plus ! 355 000 visiteurs payants sur le site ! 2 millions de mentions j'aime sur Facebook ! S'il y a eu un impact, il ne peut pas être mauvais. Je fais une tribune, tout s'arrête..." Et un fidèle de renchérir : "Ça a fait de lui le chef de l'opposition, de facto." De là à penser que la gauche doit en partie sa débâcle aux municipales à la prose de Nicolas Sarkozy, il n'y a qu'un pas. "Je fais vendre !"Nicolas Sarkozy n'a pas la victoire (médiatique) modeste. Fin mars déjà, le JDD révélait que l'ancien chef d'État se réjouissait d'avoir boosté les ventes du Figaro. "Il n'y avait plus un Figaro dans les kiosques. Je fais vendre !" Nicolas Sarkozy se serait même dit enchanté de ses 60 000 "likes" en une journée sur Facebook....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant