«Je doute qu'Abidal joue à l'Euro 2012»

le
0
INTERVIEW - Le joueur international du FC Barcelone a reçu une greffe de foie mardi, un an après s'être fait retirer une tumeur. Le Pr Bernard Charpentier, chef du service de transplantation au CHU de Bicêtre, fait un point sur cette opération devenue courante

LE FIGARO. - Eric Abidal vient de subir une greffe de foie. Dans combien de temps pourra-t-il être rétabli selon vous?

Pr Bernard CHARPENTIER. - Il est difficile de donner une estimation puisque personne ne connaît son dossier médical en dehors de son médecin traitant, qui lui-même est tenu par le secret médical. De plus, il est impossible de donner des estimations car chaque patient réagit différemment.

Est-ce un avantage d'être un grand sportif pour se rétablir rapidement?

Oui, c'en est un. Les joueurs professionnels disposent d'une bonne masse musculaire, d'un excellent entraînement physique, d'une hygiène de vie irréprochable et d'un bon moral, leur permettant de se remettre plus vite que les autres. Cette catégorie socioprofessionnelle est sûrement la meilleure pour recevoir une greffe. A 32 ans, Abidal est aussi à un âge où les risques post-chirurgicaux sont faibles.

Le défenseur international du FC Barcelone s'est fait opérer une première fois il y a un an d'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant