« Je dirai la vérité  »

le
1

« Une des raisons du scepticisme des Français vis-à-vis des politiques, c'est qu'entre les campagnes électorales successives et ce qui a suivi, il y a eu un fort décalage. C'est vrai, et de façon caricaturale, pour François Hollande. Il avait promis de terrasser la finance internationale qui se porte toujours bien. Pas de réformer le marché du travail. Donc dans une grande partie de son électorat, il y a un sentiment de trahison. Je veux échapper à ce piège et annoncer avant l'élection ce que je vais faire après. On parle toujours des 100 jours après l'élection, moi je parle des 100 jours avant. C'est là qu'il faudra très clairement proposer une politique qui ne sera pas toujours très populaire, comme la retraite à 65 ans. Je dirai la vérité. Je préfère perdre en disant la vérité qu'être élu en racontant des sornettes. »

 

Les premières mesures

 

« Je présenterai un certain nombre de textes, comme le code de la laïcité, la loi de programmation fiscale ou un certain nombre d'ordonnances. Après, si l'on est élu, il faudra agir vite. Et surtout gouverner autrement. Je veux revenir à une conception du rôle de président de la République qui préside et qui n'est pas matin, midi et soir dans l'actualité immédiate en se substituant à son gouvernement. »

 

LE CHOIX DES MINISTRES

 

« Je veux un Premier ministre qui soit un homme compétent et loyal vis-à-vis du président de la République et des ministres qui gouvernent vraiment. Ils doivent aussi être stables, rester si possible en fonction sur la durée d'un quinquennat. Le Premier ministre aussi. Il faut tenir compte des rapports de force politiques. Mais je veux surtout me fonder sur la compétence, l'engagement à plein-temps et le degré de préparation. Je ne vais pas annoncer à l'avance le nom de mon Premier ministre mais si je suis qualifié, quand je serai en campagne pour la présidentielle je commencerai à travailler avec ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.