« Je baisserai les impôts de 28,5 Mds¤ »

le
1

Comment allez-vous réduire les déficits publics ?

Le gouvernement annonce un déficit public à 2,7 % de PIB l'an prochain. Je prends les paris, nous serons à 3,5 % ! Pour mener une politique correcte, il faudra savoir où nous en serons. Je demanderai d'abord à la Cour des comptes un état des lieux. Le déficit dit structurel est de 2,5 % du PIB, soit une cinquantaine de milliards d'euros. Je souhaite revenir à l'équilibre. Je baisserai les impôts de 28,5 Mds€. Il faudra donc réaliser entre 80 et 100 Mds€ d'économies sur le quinquennat.

 

Où trouvez-vous ces économies ?

La première réforme, difficile à faire accepter, ce sera celle des retraites. Je propose le décalage progressif, d'ici à 2026, de l'âge légal de départ à la retraite de 62 à 65 ans. Deuxièmement, je demanderai aux partenaires sociaux de réformer l'assurance chômage. Si, au 1er janvier 2018, ils ne se sont toujours pas mis d'accord, le gouvernement reprendra la main. Je mettrai en place un système de dégressivité des allocations : des indemnités en baisse de 25 % après douze mois de chômage, puis - 25 % supplémentaires au 18 e mois d'indemnisation.

 

Pour tous les chômeurs ?

Je garantirai un plancher d'indemnisation, que j'ai fixé à 870 €.

 

Vous prévoyez une vingtaine de milliards d'économies pour l'Etat. Comment s'y prendre ?

Il y aura 570 000 départs à la retraite dans la fonction publique entre 2017 et 2022. Nous supprimerons donc 200 000 à 250 000 postes de fonctionnaires, sauf dans les secteurs jugés prioritaires : la police, la gendarmerie ou la magistrature. Gérons la fonction publique de manière moderne. Par exemple, transférons le cadastre aux notaires. Il faudra aussi redéfinir le périmètre de l'Etat et supprimer un certain nombre d'organismes.

 

Où allez-vous supprimer des postes ? Aux impôts ? A la culture ?

Bien sûr. Les administrations centrales sont aujourd'hui surdotées. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2266292 il y a un mois

    diviser par deux le nombre d'élus, supprimer tous les privilèges des élus et des présidents et après on verra.