JCDecaux-Objectif de croissance 2012 atteint de justesse

le
0

PARIS (Reuters) - JCDecaux a fait état jeudi d'une croissance organique légèrement supérieure à ses prévisions en 2012 à la faveur du dynamisme de sa division transports, notamment sur les marchés asiatiques, britannique et français.

Le numéro un mondial de la communication extérieure signe sur l'ensemble de 2012 une croissance organique de son chiffre d'affaires de 1,5%, contre une prévision de 1% émise en novembre par le groupe.

Pénalisé entre autres par les incertitudes liées à la crise économique dans la zone euro, le chiffre d'affaires annuel a peu progressé, s'élevant à 2,62 milliards d'euros, contre 2,46 milliards l'année précédente, en ligne avec le consensus Reuters basé sur les estimations de 19 analystes.

"Malgré la bonne résistance du marché français et la très bonne performance du Royaume-Uni grâce aux Jeux Olympiques, la récession européenne a continué de pénaliser notre croissance organique", a déclaré le codirecteur général Jean-François Decaux dans un communiqué, soulignant cependant "un nouveau chiffre d'affaires record, tiré par le dynamisme de nos activités dans les pays émergents".

Au titre du quatrième trimestre, le groupe a fait état d'un chiffre d'affaires de 746,6 millions d'euros et d'une croissance organique de 0,2%, affectée par le recul de ses activités mobilier urbain et affichage.

Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires trimestriel de 703 millions, selon le consensus Reuters.

L'ACTIVITÉ TRANSPORT SAUVE LA MISE

La croissance du groupe, qui a annoncé mardi avoir remporté l'exclusivité du contrat de publicité du métro de Madrid, reste marquée par d'importants écarts de performance entre ses différentes divisions.

La division transport a bénéficié des Jeux Olympiques de Londres et de la bonne tenue du marché français, dopé "par la nouvelle offre digitale du groupe dans les aéroports parisiens", souligne le communiqué.

Le segment transport, qui représente 39% du chiffre d'affaires total du groupe, a pu ainsi afficher une croissance organique de 10,3% sur le trimestre et de 15,7% sur l'année.

Il a permis de compenser le net recul observé dans les autres divisions affichage et mobilier urbain, dont la croissance organique a respectivement reculé de 4,8% et de 1,9% sur l'année. Ces deux segments ont souffert de la conjoncture économique difficile en Europe et d'une pression accrue sur les prix.

Avant la publication des résultats, l'action de JCDecaux a clôturé en hausse de 2,57% à 20,94 euros à comparer à la hausse de 0,37% de l'indice sectoriel des médias.

Depuis le début de l'année, le titre affiche une hausse de 16,4%, portant la capitalisation boursière du groupe à 4,65 milliards d'euros. En 2012, l'action avait gagné 1,07%.

Catherine Monin, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant