JCDecaux anticipe un rebond pour la fin d'année

le
0

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - JCDecaux a annoncé jeudi prévoir un rebond modéré de son activité pour les trois derniers mois de l'année après un troisième trimestre à croissance nulle, pénalisé par des bases de comparaison difficiles.

Dans un communiqué publié après la clôture de la Bourse, le numéro un mondial de la communication extérieure, qui a pour concurrents les américains Clear Channel Outdoor et CBS Outdoor, a dit anticiper pour l'ensemble de 2013 une croissance "légèrement positive".

Le groupe, qui est contrôlé par la famille Decaux, a enregistré au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 631,6 millions d'euros, stable à données comparables. Des estimations d'analystes s'échelonnaient entre 630 et 653 millions d'euros.

JCDecaux avait dit anticiper un léger repli de ses revenus, le troisième trimestre de l'exercice précédent ayant bénéficié du soutien des Jeux olympiques de Londres.

Le groupe a pourtant profité du début de redressement des investissements publicitaires en Europe où il réalise autour de 60% de ses revenus.

"Nous sommes heureux de voir notre première région, le 'reste de l'Europe', revenir à une croissance organique positive", a commenté Jean-François Decaux, président du directoire et co-directeur général de JCDecaux, dans un communiqué.

Le mobilier urbain, principale division du groupe en termes de chiffres d'affaires, a profité à plein de ce redressement, la région "reste de l'Europe", c'est-à-dire hors France et Royaume-Uni, affichant une croissance positive après sept trimestres consécutifs de contraction.

Au total, la division affiche un chiffre d'affaires de 267,8 millions, en croissance organique de 6,0%.

Cette bonne performance n'a pas été suffisante pour contrebalancer le recul de l'activités des deux autres divisions du groupe - transport et affichage - qui ont été pénalisées par l'effet "post-JO".

Le transport, traditionnellement la locomotive du groupe, affiche ainsi sur le trimestre une baisse de 2,4%.

Dans son communiqué, JCDecaux a redit qu'il comptait tirer profit de la solidité de son bilan pour saisir d'éventuelles opportunités de croissance.

Avant la publication du chiffre d'affaires, le titre de JCDecaux a clôturé quasi-stable (+0,1%) à 29 euros, donnant une capitalisation boursière de 6,4 milliards d'euros.

Depuis janvier, l'action de JCDecaux a grimpé de plus de 60%, une performance supérieure à celle du secteur en Europe qui a pris 32% dans le même temps.

Avec Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant