JazzyColors, vitrine des petits pays du jazz à Paris

le
0
JazzyColors 2013 a commencé le 27 octobre et dure tout novembre. All rights reserved
JazzyColors 2013 a commencé le 27 octobre et dure tout novembre. All rights reserved

(AFP) - Le festival JazzyColors, organisé en novembre dans les centres et instituts culturels étrangers de la capitale, donne l'occasion à de nombreux musiciens de petits pays du jazz, essentiellement européens, de se produire pour la première fois à Paris.

"Nous avons pour vocation principale de présenter des musiciens qui ne sont pas forcément connus en France, tout en l'étant dans leur propre pays", explique à l'AFP Vladimir Marinkovic, président de Jazzycolors depuis 2011 et chargé des spectacles vivants au Centre culturel de Serbie.

Près de la moitié des 25 formations ou musiciens, pour autant de pays représentés, se produiront pour la première fois à Paris.

Le festival répond à un autre impératif: sélectionner des artistes qui font l'actualité chez eux.

"Les musiciens de Serbian Jazz Bre ! (9 novembre au Centre culturel de Serbie) viennent de publier leur premier album en Serbie et commencent à percer en étant programmés dans des festivals internationaux", dit M. Marinkovic.

Quant au trio du pianiste de jazz contemporain Afgan Rassul, qui foulera lui aussi sa première scène parisienne, il est régulièrement à l'affiche du festival de jazz de Bakou depuis 2005.

Le pianiste tchèque Karel Ruzicka (29 novembre au Centre tchèque), très connu dans son pays, est aussi un habitué des scènes européennes, y compris Paris.

JazzyColors est l'un des trois projets du Ficet (Forum des Instituts culturels étrangers de Paris), qui compte cinquante membres --"la plus grande concentration d'Instituts culturels étrangers dans une ville au monde", selon M. Marinkovic--. Les deux autres sont la Semaine de culture étrangère et la Nuit de la littérature, organisées plus tôt dans l'année.

Né en 2003, JazzyColors est en pleine croissance: huit nouveaux pays le rejoignent cette année, parmi lesquels l'Azerbaïdjan et le Mexique, représenté par le saxophoniste Gerry Lopez, révélation au style très "coltranien".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant