Japon : un volcan menace un réacteur nucléaire tout juste redémarré

le
0
Japon : un volcan menace un réacteur nucléaire tout juste redémarré
Japon : un volcan menace un réacteur nucléaire tout juste redémarré

Certains le prendront peut-être comme un avertissement divin, un signe du destin. Ce samedi, l'agence de météorologie nationale japonaise a relevé le niveau d'alerte du volcan Sakurajima, situé dans le sud de l'Archipel, quelques jours après le redémarrage controversé d'un réacteur nucléaire à 50 kilomètres de là.

Depuis deux ans en effet, toutes les centrales de l'île étaient fermées suite au durcissement des mesures de sureté consécutif à la catastrophe de Fukushima. Or mardi, plus de quatre ans après l'accident qui a traumatisé la population, un premier réacteur de la centrale Sendai - à ne pas confondre avec Sendai dans le nord-est du Japon - a été relancé. Une seconde unité, Sendai 2, devrait suivre assez rapidement. Sur place, les habitants sont très perplexes et les organisations antinucléaires ont enchainé les manifestations contre une telle relance qui, selon elles, fait justement fi des risques sismiques et volcaniques.

Prêts à une éventuelle évacuation

A 50 kilomètres de cette centrale, le niveau d'alerte est désormais au niveau 4 - sur une échelle de 1 à 5 - autour du mont Sakurajima, littéralement «l'île aux cerisiers», populaire lieu d'excursion. L'agence a pris cette décision après avoir enregistré ces dernières heures une activité sismique croissante près du volcan, qui culmine à 1 117 mètres, au large de Kagoshima et à près d'un millier de kilomètres au sud-ouest de Tokyo.

Ce niveau d'alerte signifie que les habitants doivent se tenir prêts à une éventuelle évacuation. «La probabilité d'une éruption à grande échelle du mont Sakurajima est désormais très forte», a précisé l'agence, appelant les riverains à faire preuve de la «plus grande prudence».

Activité sismique fréquente

Depuis 2009, la zone de Sakurajima connaît de 500 à 1 000 petites éruptions chaque année. En août 2013, une spectaculaire éruption avait dispersé des cendres dans toute la région. Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant